La fessée interdite|conséquences et alternatives

La fessée  et les violences éducatives ordinaires ont été enfin officiellement interdites en France. Depuis le 29 novembre 2018, la France a  enfin inscrit dans la loi que les violences éducatives ordinaires (VEO) que sont les châtiments corporels et les violences psychologiques comme les menaces les insultes ou le chantage ne devaient plus être tolérées dans les foyers et les milieux éducatifs.

Transcription de cette vidéo:

Contexte de l’interdiction de la fessée en France

Que dit la loi de novembre 2018 sur les fessées et les violences éducatives ordinaires?
Qu’est-ce que cette loi sur l’interdiction des violences éducatives ordinaires change ?
Qu’est ce que cette loi sur l’interdiction des VEO apporte de nouveau ?
Quelles conséquences implique l’interdiction de la fessée et des VEO ?

1 ère conséquence, Plus de cohérence et moins d’anxiété pour les parents

2 e conséquence cette interdiction officielle d’utiliser des VEO implique de trouver des solutions alternatives.
3e conséquence nos enfants seront mieux dans leur peau.
4e conséquence les alternatives efficaces aux fessées, veo et punitions
5e conséquence les parents doivent apprendre à maîtriser leurs émotions

 

Finie la fessée Maud Petit loi 28 novembre 2018 les VEO

Contexte de l’interdiction de la fessée en France

La France a mis 40 ans de plus à  interdire les VEO que la Suède qui avait été le premier pays européen à les interdire en 1978. La France est le 55e pays en Europe à  interdire les fessées ou autres VEO. Bon, ne jouons pas les mauvaises langues, car comme on dit tard vaut mieux que jamais.

 

Donc dans cette vidéo, je vais vous dire en quoi consiste cette loi déposée par Maud Petit sous l’influence, sous l’impulsion de l’association observatoire des violences éducatives ordinaires.

Je vais vous dire quelles sont les conséquences bénéfiques et je vais proposer des alternatives à ceux qui voyaient dans la fessée des vertus éducatives.

 

Mais avant de rentrer dans l’analyse de ce texte, je vous propose de regarder quelques instants de l’allocution de la députée Maud Petit.

 

Que dit la loi de novembre 2018 sur les fessées et les violences éducatives ordinaires?

 

Je suis allé sur le site de du Sénat sur lequel on peut trouver le texte final qui a été voté dans l’Assemblée nationale à la quasi-unanimité.

(52 voix pour. 1 contre)

 

Donc voilà ce que dit ce texte

E

Voir source du Senat

 

L’autorité parentale s’exerce sans violences physiques ou psychologiques.

 

Donc ça , c’est la ligne qui  a été ajoutée au texte initial qui disait que “l’autorité parentale est un ensemble de droits et devoirs ayant pour finalité l’intérêt de l’enfant.Elle appartient aux parents pour le protéger dans sa sécurité, sa santé et sa moralité, pour assurer son éducation et permettre son développement dans le respect dû à sa personne.

 

(Pour la petite histoire, il y a eu une première version de cet article qui disait initialement« Les enfants ont droit à une éducation sans violence. Les titulaires de l’autorité parentale ne peuvent user de moyens d’humiliation tels que la violence physique et verbale, les punitions ou châtiments corporels, les souffrances morales. »

Mais cette version du texte a été amendée.

autorité parentale

 

Voir source de Legifrance

 

Qu’est-ce que cette loi sur l’interdiction des violences éducatives ordinaires change ?

 

Dans les faits, les mauvais traitements étaient déjà punis par la loi. Un enfant maltraité ou battu pouvait déjà porter plainte contre un adulte et même contre ses parents. Voir source du Service public.

De même, une personne témoin de faits de maltraitance était déjà dans l’obligation de le signaler aux autorités sous peine de 3 ans d’emprisonnement et 45 000€ d’amende.

Maltraitance sur enfant

Qu’est ce que cette loi sur l’interdiction des VEO apporte de nouveau ?

 

Ce qui est nouveau, c’est que l’interdiction d’utiliser les VEO, violences éducatives ordinaires est inscrite dans le Code civil.

 

Maintenant, l’état indique clairement aux parents qu’il convient d’éduquer ses enfants sans recourir aux violences qu’elles soient physiques ou psychologiques.  

 

L’état considère que les parents qui ont recours à la fessée ou aux violences psychologiques telles que chantage, humiliation, insultes sont des parents qui  ne savent pas comment faire autrement. Et c’est pour cela que l’état a commandé un rapport pour septembre 2019 pour envisager des actions de soutien à la parentalité et aux professionnels de l’éducation.

 

Quelles conséquences implique l’interdiction de la fessée et des VEO ?

 

1 ère conséquence, Plus de cohérence et moins d’anxiété pour les parents

Les parents qui ne taperont plus   vont pouvoir être davantage incités à être enfin cohérents. Si on demande à nos enfants de ne pas taper, alors pour que ça fonctionne, il ne faut pas les taper. C’est comme lorsqu’on leur demande de ne pas crier, il faut soi-même montrer l’exemple si on veut être efficace et cohérent parce que l’enfant apprend avant tout par l’exemple qui lui est donné.

 

Il y a aura aussi de moins de fatigue pour le parent qui recourait aux coups ou aux insultes.Il sera aussi moins anxieux et plus positif, car pour apprendre à éviter ces actions qu’il faisait quand il perdait le contrôle de lui-même, il va devoir apprendre à contrôler ses pensées et ses émotions. Ce qui sera à moyen et long terme très bénéfique pour lui.

 

2e conséquence cette interdiction officielle d’utiliser des VEO implique de trouver des solutions alternatives.

 

Le fait que la fessée et les VEO soient interdites implique de trouver des alternatives. Les textes ne prévoient pour le moment pas de sanctions explicites, ce qui veut dire que ce texte est d’abord à visée pédagogique et incitative. Cela signifie aussi que l’état va aider à la mise de programme d’accompagnement à la parentalité.

 

3e conséquence nos enfants seront mieux dans leur peau.

 

Il y a de nombreuses études qui montrent que la fessée et les VEO créent chez les enfants des traumatismes comme l’agressivité ou  la perte de confiance en eux. Évidemment un enfant qui était tapé trouvait légitime d’utiliser la violence pour arriver à ses fins. Il y a des chances pour que les enfants tapent de moins en moins si les parents ne les tapent plus.

 

4e conséquence les alternatives efficaces aux fessées, veo et punitions

 

Certains diront que ne pas utiliser de Fessée ou de les mettre  au coin par exemple, créera des enfants-rois et ingérables. Mais heureusement,  il existe des alternatives à la fessée ou aux punitions. Le principe général est d’être ferme et bienveillant. Le principe s’applique en utilisant  le dialogue et en demandant des réparations adaptées quand bêtises il y a. J’ai récemment publié une vidéo qui explique ce que sont les VEO dans le  détail et comment les éviter, si vous voulez la regardez, il suffit de cliquer sur le rond blanc ou de chercher le lien de cette vidéo dans la description.

 

5e conséquence les parents doivent apprendre à maîtriser leurs émotions

 

Le fait que les parents ne se laissent plus aller à des gestes violents pour   “ remettre leurs enfants dans le droit chemin” implique qu’ils vont devoir apprendre à maîtriser leurs émotions pour se laisser le temps d’apprécier la situation et de choisir des solutions alternatives non violentes et éducatives.

 

Par exemple prendre quelques inspirations avant de prendre une décision, et pourquoi pas pratiquer la méditation.

 

Il y a également de nombreuses techniques de parentalité positive qui permettent d’éviter de recourir à la violence comme celle de demander à son enfant de réparer son erreur.

 

Voilà, avant de se quitter encore 3 petites choses, 1 si vous avez aimé cette vidéo, merci de me le dire en cliquant sur le pouce en l’air ou en partageant cette vidéo, 2 en complément vous pouvez télécharger gratuitement mon guide du  parent bienveillant et efficace et 3 si vous ne l’avez pas encore fait abonnez-vous à cette chaîne ou regardez cette vidéo complémentaire.

Surtout, soyez des parents zen et heureux et prenez soin de vous et n’oubliez pas : la fessée n’est pas éducative !

 

Vous en voulez + comme ça? Dites ci-dessous si avez aimé ce contenu !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Jean-Philippe GEFFRIAUD
Jean-Philippe Geffriaud, professeur des écoles et papa de deux enfants de 10 ans et 5 ans, partage ses réflexions et ses conseils en parentalité positive sur le blog actimomes.com

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avez-vous téléchargé votre guide du Parent Bienveillant et Efficace?
En complément vous recevrez ma meilleure astuce hebdomadaire. Désinscription d'un clic !
Avez-vous téléchargé votre guide du Parent Bienveillant et Efficace?
En complément vous recevrez ma meilleure astuce hebdomadaire. Désinscription d'un clic !