Laisser son enfant croire au Père Noël ?

Croire au père noël

Faut-il laisser son enfant croire au  père noël c’est ce que je partage avec  vous dans cette vidéo

Transcription de cette vidéo si vous êtes pressé

salut les parents qui se décarcassent pour leurs enfants  j’espère que vous êtes en pleine forme!

Ici jean Philippe du blog actimomes.com  et dans cette vidéo je vais  partager avec vous mon avis sur faut-il  laisser croire son enfant au père noël?

Alors c’est une épineuse question et à  cette question je vais vous répondre en trois  points, le premier point ça sera de dire  oui il faut laisser son enfant croire au  père noël,  la deuxième position ce sera de dire  non il ne faut pas participer à ce  mensonge et la troisième position sera  plus mitigée, plus mesurée et pour  répondre de façon argumentée à cette  troisième position qui est celle que  j’ai choisie pendant de nombreuses  années et bien j’inviterai un invité  surprise qui sera ma fille que je  vais interviewer et qui vous donnera son  avis sur cette question.

1-Laissez votre enfant croire au Père Noël

La première position consiste tout  simplement à entretenir ce mythe du  père noël et  dire à l’enfant qu’il  peut préparer sa liste de cadeaux et  que le père Noël lui livrera au  moment de noël.

Alors ça c’est peut-être la position  la plus simple à tenir puisque on est  dans un environnement marketing qui ne  cesse de promouvoir ce personnage  imaginaire puisque évidemment  commercialement , ils ont tout  intérêt à le faire.

Alors c’est vrai que c’est extrêmement  difficile de résister à ce personnage  inventé pour le marketing et pour les  cadeaux.  On l’associe souvent à la  marque Coca Cola parce que c’est un  personnage qui a été inventé au cours  de ces mêmes années qui a été  inspiré du personnage Saint Nicolas.

Alors il y a pas mal de parents  évidemment qui entretiennent ce  mythe de croire au père noël  parce que c’est un fait  culturel.

C’est  rentré  carrément dans les  légendes collectives et c’est un beau  rêve que les enfants ont. Je me  souviens d’une interview de Claude  Halmos qui est une psychologue très  connue qui disait que le père noël, c’était un  personnage qui représentait la bonté,  donc elle ne voyait pas d’objection au  fait que les enfants croient au père  Noël.

Et c’est vrai que laisser son enfant  croire au père noël c’est peut-être  la solution la plus simple parce que  que quand on lit des contes  de noël ‘il y a de nombreuses fois où  le père noël va intervenir et c’est  difficile de passer au travers sans  avoir cette épineuse question.

Croire au père noël

Est ce  que le père noël existe? Et toutes les  questions métaphysiques que ça allait  supposer et qui arriveront  forcément par la suite…  Par où le Père  Noël va passer puisqu’on n’a pas de  cheminée?

Comment il fait pour livrer tous ses  cadeaux à tous les enfants à tous les  enfants la même nuit?  Pourquoi y a t-il tous ces cadeaux qui  sont dans les magasins?

Bon vous voyez  que c’est quand même assez compliqué  et on devra forcément être soumis à  cette question.

Donc voilà pour le  premier avis laisser son enfant croire  au père noël parce que c’est plus  simple et que  finalement ça  représente un personnage qui est  plutôt sympathique malgré toutes les  dérives marketing et la surenchère de  cadeaux qu’il peut y avoir derrière.

2-Dire à votre enfant que le Père Noël n’existe pas.

La deuxième position consiste tout  simplement à dire à son enfant que le  père noël est un personnage inventé  au même titre que le sont les  personnages des contes qu’on lit  régulièrement à nos enfants.

Mais dire clairement à son enfant que  le père noël n’existe pas c’est  quelque chose de difficile dans le  contexte actuel où le père noël est  un mythe qui est sur entretenu  puis qu’évidemment votre enfant si vous  lui dites que le père noël n’existe  pas,  la première chose qu’il  va être tenté de faire ça va être de le dire  à tous ses copains et ça risque de  mettre une mauvaise ambiance avec les  parents de l’école et  vos amis.

Mais malgré tout ça reste une position  qui est forte tentante puisque  dire clairement à son enfant un  mensonge,  c’est quelque chose quand même qui est  ennuyeux puisque l’enfant  investit  beaucoup d’espérance dans ce moment de  noël, dans ce moment où il va recevoir  ses cadeaux

Et puis c’est vrai que nous  en tant que parent, enfin moi j’ai pensé  à ça, je ne sais pas peut-être vous  aussi, mais pourquoi on attribue autant  de crédits de grâce au père noël,  alors que ce sont finalement les parents , les grands parents, les amis, la famille  qui vont faire chacun de leur côté des  offrandes, des cadeaux pour que ce moment  de noël soit un moment de partage.

Donc  rendre ce crédit au père noël, je  trouve ça un petit peu injuste et  infondée alors que c’est quelque chose  que c’est la famille qui organise.

Donc  c’est vrai que cette deuxième option, de  ne pas laisser croire son enfant au  père noël, c’est quelque chose d’assez  tentant mais difficile à tenir.

3-Ne pas inciter à croire au Père Noël mais laisser son enfant choisir et faire son idée

Donc moi j’ai fait l’option d’une  troisième solution, c’est celle de ne  pas entretenir le mythe du père noël  mais de ne pas le briser non plus

Alors  c’est une position qui est un petit peu  ambiguë, mais votre enfant  va être  forcément soumis que ce soit à  l’école, dans les lectures, au mythe du  père noël. Et au moment où ça se  présentera ou votre enfant demandera” Est ce  que le père noël existe ?  la position  que moi j’ai tenu à ce sujet là,  c’était tout simplement de lui dire:

“Est  ce que toi tu as envie d’y croire? Qu est  ce que tu en penses? C’est de répondre finalement à votre  enfant par des questions et de le  renvoyer à sa propre logique pour ne  pas lui mentir mais pour ne pas non plus  risquer de briser son rêve.

Parce que si  lui  a envie de croire au père noël,  on n’a pas le droit de lui retirer cette  croyance puisque c’est quand même  quelque chose qui les fait rêver. Il suffit  d’ouvrir les yeux pour s’en rendre  compte.

Donc voilà ma façon de réagir avec  mon enfant, c’est de le renvoyer à sa  propre logique et s’il   me demande si j’y crois et bien je peux  lui répondre que moi je ne l’ ai  jamais vu mais que j’en ai beaucoup  entendu parler par les livres et  finalement  par tout ce que l’on tout ce qui nous  entoure à Noël .

Finalement, ça vous permet de  ne pas mentir  et quand même de rester  évasif et de ne pas vous mettre dans  une position délicate.

C’est peut-être pas très courageux,  enfin ça permet d’éviter des  problèmes et de ne pas commettre  d’impair avec les petits camarades et ni  avec votre enfant qui lui a peut-être   envie d’y croire et on n’a pas le droit,  je trouve de le priver de ses rêves.

Alors moi mes enfants , je n’ai  pas entretenu le mythe mais je les ai  laissé croire et assez rapidement,  finalement, ils se sont fait leurs propres  opinion sur ce  sujet et ils m’ont dit ” papa je sais que  le père noël n’existe pas” et puis  voilà tout simplement.

 

C’est à mon  sens c’est la position qui me semble la plus simple pour  ne pas vous mettre en position  indélicate ni vis-à-vis de son  entourage ni vis-à-vis de votre enfant  ni vis-à-vis de votre ambition de ne pas mentir à votre enfant, ce qui  est tout à fait légitime je pense.

Et maintenant je vais interviewer ma  fille qui va vous raconter son  expérience de la non découverte du  père noël:

(Dialogue entre ma fille et moi:)

-Qu’est ce que ça t’a fait  quand appris que le père noël  n’existait pas?

Qu’est ce que tu  as pensé, tu étais déçue ou pas déçue?

-Pas du tout décue.
-Pourquoi?
-Bah parce que tant que j’ai mes cadeaux, ça me va.

-Comment t’as appris qu’il existait pas ?
-En fait c’est facile je l’ai appris à cinq ans parce qu’il peut pas aller dans toutes les maisons du monde entier parce que y en a qu’un ça peut pas. Mais si y en avait plusieurs ça pourrait mais là y en a qu’un seul donc ça peut pas.
-Et est-ce que tu l’as raconté à tes copines?
-Bah, il y en a une qui le sait déjà mais c’est pas moi qui lui ai dit. Je l’ai raconté à aucune de mes copines.
-Et pourquoi tu l’as pas raconté ?
-Bah, je sais pas, j’ai peur,je sais pas si les parents ,ils “est” d’accord que je dise la vérité.
-D’accord, tu veux pas gâcher leur découverte. Tu préfères que ce soit eux qui le découvrent tout seul…
D’accord, ok, je te remercie…

Alors vous voyez on voit  qu’elle n’a pas été du tout chamboulée  par cette découverte puisque maintenant  elle vient d’avoir six ans et qu’elle se  fait très bien à cette idée que le  père noël n’existe pas.

Mais elle n’a  pas été du tout traumatisée par par l’idée d’avoir subi un mensonge. Peut-être parce que j’ai entretenu  cette position qui n’était ni d’être  dans le mensonge ni de casser ce mythe  puisque si elle avait envie d’y croire,  comme je l’ai dit tout à l’heure, c’est  pas à moi de vouloir casser ses espoirs.

Voilà j’espère que je vous ai  peut-être un petit peu aidé à prendre  votre décision sur ce choix: Faut-il laisser croire son enfant au  père noël ou pas ?

Vous en voulez + comme ça? Dites ci-dessous si avez aimé ce contenu !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Jean-Philippe GEFFRIAUD
Jean-Philippe Geffriaud, professeur des écoles et papa de deux enfants de 10 ans et 5 ans, partage ses réflexions et ses conseils en parentalité positive sur le blog actimomes.com

1 Comment

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

QUIZZ : Quel est votre style parental ? Réponse et effets sur l'enfantPASSER LE QUIZZ
+