Eduquer sans crier avec l’empathie

Éduquer sans crier, c’est possible? comment faire coopérer son enfant en utilisant l’empathie?

ça pourra paraître surprenant pour certains, mais utiliser l’empathie et ainsi éduquer sans crier, c’est très efficace, agréable et bienveillant et c’est ce que je partage avec vous aujourd’hui dans cette vidéo.

Transcription de la vidéo, si vous êtes pressé.
CLIQUEZ ICI POUR LIRE LE GUIDE GRATUITEMENT.

Salut, les parents qui se décarcassent pour leurs enfants, j’espère que vous êtes en pleine forme !

Ici Jean-Philippe du blog de parentalité Actimomes.com et dans cette vidéo, on va voir comment “faire coopérer son enfant en se mettant réellement à son écoute et ainsi éduquer sans crier

Chaque semaine, je publie une vidéo sur la parentalité alors pour être certain de ne pas la manquer, abonnez-vous à cette chaîne et cliquez sur la petite cloche .

Utiliser l’empathie aide à éduquer sans crier

Pour illustrer le fait que l’empathie est une attitude extrêmement efficace pour faire coopérer votre enfant sans crier, pour éduquer sans crier, je vais vous raconter une petite anecdote personnelle.

 

(Je préfère largement utiliser le terme “faire coopérer son enfant sans crier” plutôt que “Se faire obéir sans crier ” car notre enfant n’a pas à obéir à des règles, il doit plutôt les intérioriser parce qu’il les comprend. Ce qui est beaucoup plus efficace sur du long terme)

Et aussi restez bien jusqu’à la fin, parce que je vous proposerai aussi une fiche d’approfondissement gratuite des étapes que j’ai utilisées dans cette anecdote à télécharger à la fin de cette vidéo.

Donc je m’apprêtais à aller faire un footing accompagné par mon fils de 11 ans qui lui était en trottinette. Le petit détail qui fait l’histoire c’est qu’il avait ses chaussures flambantes neuves.

Bon il faisait beau, j’ai commencé à courir et lui à me suivre en patinant.
Seulement quelques minutes plus tard, il me demande de m’arrêter pour me dire qu’il a un problème.

Se mettre à l’écoute de son enfant

“Papa, je peux pas continuer je suis en train d’abîmer mes chaussures parce que quand je pose le pied par terre, j’ai l’avant de ma chaussure qui se plie.”

éduquer sans crier

Alors là, j’avais deux choix possibles:

Soit nier les sentiments de mon fils en disant par exemple “Ah c’est pas grave, ce ne sont que des chaussures ou bien encore m’énerver en disant “Mais enfin tu aurais du prévoir c’est de ta faute ” et là on serait arriver à une soupe à la grimace et on aurait fini cette balade dans la mauvaise humeur.

Evidemment j’ai préféré adopter une attitude empathique et voilà comment ça s’est passé.

Je lui ai dit:

-Ah ? Je comprends tu serais déçu qu’elles soient abîmées ?
Je suis comme toi quand j’ai de nouvelles chaussures j’essaie de ne pas les abimer.

En disant ça, j’ai montré à mon fils que j’étais à son écoute, que je prenais en compte ses sentiments, je ne sais plus ce qu’il m’a répondu mais je voyais aux expressions de son visage que ça avait déjà contribué à apaiser son émotion.

Donc le fait de montrer à son enfant qu’on est à l’écoute de ses émotions, de ses besoins, va inciter notre enfant par mimétisme a être également de plus en plus à l’écoute de nos besoins de parents.

Ensuite, je lui ai dit quelque chose qui va probablement vous surprendre:

-Est-ce que tu crois qu’elles seront toujours neuves ? Qu’elles ne s’abimeront jamais? Qu’on aura jamais besoin d’en acheter des nouvelles ?
Là, évidemment il m’a répondu non.

ça c’est une technique de parentalité positive qui consiste à faire imaginer à notre enfant qu’il a déjà quelque chose qu’il aimerait obtenir mais qu’il ne peut pas avoir tout de suite.

Et là, j’ai pris le contrepied de cette idée pour qu’il commence à accepter l’idée que les chaussures sont faites pour être utiliser.

-Je lui ai dit, est-ce que tu préfererais les laisser dans leur boîte pour ne pas les abimer?
-Tu sais moi ça me fais très plaisir de continuer cette balade avec toi.

Ecoutez votre enfant mais ne niez pas vos sentiments

En disant ces deux phrases, je n’ai pas nié mes sentiments non plus et mon fils a choisi de se mettre aussi à mon écoute et a choisi qu’il pouvait risquer d’utiliser ses chaussures neuves.

Et du coup, on a continué cette balade ensemble et ça s’est très bien passé.

Tout ça pour vous dire qu’en pratiquant l’empathie, on évite énormément de conflits.

Aller plus loin avec la recherche de solutions communes

Il y a d’autres attitudes qu’on adopte en parentalité et notamment la recherche de solutions dont je ne vous parle pas pour ne pas rallonger trop cette vidéo, mais si ça vous intéresse d’approfondir le sujet de la résolution de conflits avec vos enfants je vous ai préparé un petit document complémentaire que vous pouvez télécharger en cliquant ci dessous:

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LE GUIDE GRATUITEMENT.
Voilà, pratiquer l’écoute active, l’empathie avec vos enfants ça les amènera à coopérer beaucoup plus facilement, à se mettre aussi à votre écoute, sans lutte de pouvoir et sans nier vos propres besoins.

Et plus besoin de chercher sur google “comment se faire obéir sans s’énerver” vous avez maintenant une première réponse pour éduquer sans autoritarisme !

Avant de se quitter encore 3 petites choses s’il vous plait:

1 Si vous avez aimé cette vidéo, merci de me le dire en cliquant sur le pouce en l’air, en la commentant ou en la partageant si vous pensez qu’elle pourrait intéresser d’autres parents.

2 En complément Vous êtes libre de télécharger gratuitement mon guide du parent bienveillant en cliquant quelque part ici

3 Si vous ne l’avez pas déjà fait, abonnez-vous à cette chaine en cliquant bien sur la petite cloche ou regardez cette vidéo complémentaire.

Surtout, soyez des parents zen et heureux , éduquez vos enfants sans crier, et prenez soin de vous. A bientôt !

Vous en voulez + comme ça? Dites ci-dessous si avez aimé ce contenu !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Jean-Philippe GEFFRIAUD
Jean-Philippe Geffriaud, professeur des écoles et papa de deux enfants de 10 ans et 5 ans, partage ses réflexions et ses conseils en parentalité positive sur le blog actimomes.com

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

QUIZZ : Quel est votre style parental ? Réponse et effets sur l'enfantPASSER LE QUIZZ
+