Conflits entre frères et soeurs jalousie 7 ATTITUDES pour les éviter

conflit frère soeur

Comment diminuer les conflits entre frère et sœurs, et faire qu’ils s’entendent mieux, c’est ce que je partage avec vous dans cette vidéo.

CLIQUEZ ICI.

(Transcription de la vidéo si vous êtes pressé )

Salut, les parents qui se décarcassent pour leurs enfants j’espère que vous êtes en pleine forme !

Ici Jean-Philippe du blog Actimomes.com et cette vidéo, on va voir comment limiter les conflits dans une même fratrie.

Chaque semaine, je publie une vidéo comme celle-là alors pour être certain de ne pas la manquer abonnez-vous et cliquez sur la petite cloche .

Allez trêve de blabla, prenez un thé ou un café et on passe aux explications :

Vous répétez probablement sans cesse à vos enfants de ne pas se taper, de se parler gentiment, de ne pas se mêler des affaires de l’autre, de se prêter les jouets.

Seulement, voilà, à chaque fois, c’est la même chose, ça finit soit en cri, soit en insulte, soit en geste violent et encore à vous d’intervenir.

Bref, le problème c’est que ça vous inquiète et vous êtes déchiré émotionnellement de les voir se disputer d’autant que vous savez que cela aura des répercussions sur leur future personnalité (par exemple à force de conflit , est-ce que le plus grand sera dominant et le plus jeune dominé, ou inversement) et aussi est-ce qu’ils s’entendront bien quand ils seront adultes .

En fait, le problème c’est qu’il y a des choses que nous faisons inconsciemment qui favorisent leur jalousie et leurs chamailleries.

7 attitudes pour limiter les conflits entre frères et sœurs

Voyons ensemble 7 attitudes pour arriver à ce que nos enfants s’entendent beaucoup mieux. Pas besoin de prendre de notes, je vous mettrai comme d’habitude une fiche mémo à télécharger en fin de vidéo.

Attitude numéro 1 ne les comparons pas.

Que se soit en leur parlant en ou en parlant d’eux à d’autres personnes. Même si ça peut vous paraître anodin, si l’un de vos enfants entend. “Sa sœur a meilleur appétit” “Elle a marché à douze mois” “Il a su faire du vélo sans roulette à 3 ans”
En entendant ça, votre enfant comprend il l’aime plus que moi ! Il ressent un peu ce que vous ressentiriez si votre conjoint faisait un peu trop de compliments d’un ou une collègue.

Attitude numéro 2 ne faisons pas de l’égalitarisme

en voulant donner la même chose à chacun. Pourquoi, parce que vos enfants sont différents et n’ont pas besoin de la même chose ? Ils ont des besoins différents. Expliquez-leur que vous avez assez d’amour pour chacun d’eux. Vous pouvez les rassurer par exemple tu es ma Thelma préférée. Tu es mon Noé préféré.

Attitude numéro 3 écoutez leur ressentiment

vis-à-vis de leur frère ou de leur sœur. Aidez-les à formuler leurs émotions et ne les jugez pas.Au contraire montrer de l’empathie, le fait de comprendre ce qu’ils ressentent permet déjà de se mettre en meilleure disposition de résoudre les conflits avec leur frère ou sœur.

conflit frère soeur

Attitude numéro 4-apprenez-leur à utiliser le message clair.

Alors j’ai déjà parlé de concept dans une précédente vidéo que vous pouvez consulter en cliquant là. Mais globalement, apprenez à dire à votre enfant: “Je ne suis pas content parce que tu t’es moqué de moi, je veux que tu me demandes pardon.”
Ça fonctionne très bien et ça apaise les tensions rapidement.

Attitude numéro 5 Protégez les enfants contre eux-mêmes.

Malgré tous vos efforts pour les faire jouer ensemble, à jouer avec eux, à les faire parler entre eux. Ils se disputeront forcément et parfois ils seront tentés de recourir à des gestes ou des paroles violentes. Dans ce cas, séparez-les, protégez-les et soyez ferme. Pas de violence, pas d’insultes. Rappelez toujours: ” On s’explique avec des mots, pas avec des gestes violents ou des insultes”.

Attitude numéro 6-ne jouez pas les arbitres pour ne pas donner l’impression que vous prenez parti .

Aidez à la résolution du conflit en accompagnant leur discussion si nécessaire. Mais tâchez progressivement de vous effacer pour leur apprendre la résolution de conflit.

Attitude numéro 7-Donnez un temps individuel à chacun.

Pour que vos enfants se sentent aimés et ne ressentent pas de jalousie l’un vis-à-vis de l’autre, faites votre maximum pour consacrer un temps individuel à chacun pour qu’ils comprennent qu’ils sont individuellement important pour vous.

Allez je peux pas m’empêcher d’en mettre un dernier pour la route.

Attitude numéro 8-Pratiquez une fois par semaine le temps d’échange en famille.

C’est tout simple. C’est un petit temps de discussion formalisé qui consiste en un tour de table. 1 Chaque membre de la famille fait un remerciement ou un compliment sincère à chacun. 2 Chaque membre de la famille vise des pistes de progrès ou des recherches de solution pour chacun en émettant des souhaits et sans émettre de jugement.

Voila maintenant vous avez déjà 8 pistes pour gérer plus facilement les conflits entre frères et soeurs . Avant de vous donner l’accès à la fiche mémo et mise en pratique encore 3 petites choses:

1 Si vous avez aimé cette vidéo, dites-le-moi en cliquant sur le pouce en l’air, en la commentant ou en la partageant si vous pensez qu’elle pourrait intéresser d’autres parents.

2 Vous êtes libre de télécharger gratuitement mon guide au titre surprenant “Cessez d’être dominé par votre enfant , dominez-vous”

3 Si vous ne l’avez pas déjà fait, abonnez-vous à cette chaîne en cliquant bien sur la petite cloche ou regardez cette vidéo complémentaire.

CLIQUEZ ICI.

Surtout, soyez des parents zen et heureux et prenez soin de vous. A bientôt !

Vous en voulez + comme ça? Dites ci-dessous si avez aimé ce contenu !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Jean-Philippe GEFFRIAUD
Jean-Philippe Geffriaud, professeur des écoles et papa de deux enfants de 10 ans et 5 ans, partage ses réflexions et ses conseils en parentalité positive sur le blog actimomes.com

1 Comment

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

QUIZZ : Quel est votre style parental ? Réponse et effets sur l'enfantPASSER LE QUIZZ
+