Comment rester calme et bienveillant avec son enfant ?

Comment rester calme et bienveillant avec ses enfants

Comment continuer à les regarder en souriant et avec les yeux de l’amour même quand tout va mal ?

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LE GUIDE GRATUITEMENT.

Transcription de la vidéo si vous êtes pressé.

Comment rester bienveillant même quand on doit se montrer ferme ?

1-Se rappeler que notre enfant a besoin d’apprendre.

2-Identifier le besoin et l’intention de l’enfant

3- Se rappeler que nous aussi on a été très pénible.

4-Gérer nos émotions.

5-Avoir des passions et des projets inspirants

6-Avoir une bonne hygiène de vie

Comment garder son calme avec nos enfants même quand ils semblent vouloir nous faire  péter les plombs c’est ce que je partage avec vous dans cette vidéo.

 

Salut les parents qui s’investissent à fond dans l’éducation de leurs enfants ici Jean-Philippe du blog de parentalité  actimomes.com et chaque semaine je publie au moins une vidéo sur la parentalité positive, alors pour être certain de ne pas la manquer abonnez-vous et cliquez sur la petite   cloche.

 

Donc dans cette vidéo je vais partager avec vous  6 astuces qui vont vous aider à  changer de regard sur votre enfant et donc de rester bienveillant avec lui, même quand il semblera  que tout va mal.

 

Donc pas besoin de prendre de notes, comme d’habitude, je partagerai avec vous une petite fiche  mémo à télécharger en fin de vidéo

1-Se rappeler que notre enfant a besoin d’apprendre.

Donc la première astuce c’est d’essayer de se rappeler que notre enfant a besoin d’apprendre.

 

Évidemment, il ne range pas forcément ses affaires. Évidemment il n’est pas forcément motivé à faire ses devoirs. Évidemment, il a tendance à s’énerver avec son frère ou sa soeur et parfois même à la taper.

 

Ce qui aide à rester bienveillant, c’est  de se rappeler c’est que notre enfant n’a pas encore appris à faire ces choses.

 

Il n’a pas encore appris à ressentir de l’empathie pour les autres et c’est bien pour ça que c’est à nous  de lui apprendre.

 

On dit souvent quand on est à l’école pour apprendre.

 

Qu’on a le droit à l’erreur, que faire des erreurs c’est apprendre à réussir. Et bien la vie c’est la même chose, nos enfants ont le droit à l’erreur et on doit leur accorder ce droit à l’erreur, donc ce qui aide selon moi à rester bienveillant  c’est de se rappeler  que nos enfants sont là pour apprendre.

2-Identifier le besoin et l’intention de l’enfant

La deuxième astuce pour rester calme et bienveillant, lorsque notre enfant fait des bêtises c’est   de se rappeler quel est le besoin que notre enfant veut combler, quelle est l’intention qui se cache derrière ce que fait  notre enfant.

 

Parce que notre enfant faire ce qu’il fait parce qu’il pense agir pour son bien donc ce petit changement de perspective. Le  fait de regarder le monde avec  les yeux de notre enfant de se mettre dans ses souliers permet de comprendre son point de vue et donc de ressentir  moins d’énervement lorsque notre enfant fait quelque chose qui nous déplaît.

 

3- Se rappeler que nous aussi on a été très pénible.

Lorsqu’on était petit, nous aussi on a fait des bêtises, nous aussi on a failli faire péter les plombs à nos parents.

 

Nous aussi on a eu besoin d’apprendre. Donc le fait de se rappeler ça, le fait de se rappeler que nous aussi on a eu besoin d’apprendre à faire mieux, ça nous permet de développer une certaine tolérance à l’égard des bêtises de nos enfants et de rester calme et bienveillant lorsque nos enfants font des choses qui sortent du cadre.

 

Alors quand je dis ça ne veut pas dire qu’il faut tout accepter, qu’il faut laisser les enfants sortir des limites, qu’il faut laisser les enfants ne respecter les règles. Non pas du tout c’est juste de changer de regard, de changer de point de vue pour rester calme et bienveillant tout en gardant  sa détermination à faire respecter les règles de vie. Parce qu’être ferme, c’est aussi bienveillant parce qu’on est mesure de protéger les enfants d’eux-mêmes.

 

4-Gérer nos émotions.

 

La quatrième astuce, c’est apprendre à gérer nos émotions quand nos enfants font des bêtises. Lorsque nos enfants laissent traîner leurs vêtements par terre, lorsque nos enfants se mettent à se bagarrer et bien, on a deux solutions on peut péter les plombs se mettre à crier pour les faire se calmer, on peut laisser la colère nous submerger, mais si on tombe dans cette option on va leur apprendre exactement le contraire de ce qu’on veut leur enseigner.

 

Donc la moindre des choses si on veut que nos enfants soient calmes et bien c’est de  nous-mêmes leur montrer qu’on est capable de réagir dans le calme ce qui n’exclue pas la fermeté.

 

Alors pour ça on peut temporiser par rapport à nos réactions on peut essayer de prendre de la distance en se concentrant sur sa respiration.

 

Par exemple on peut prendre 3 grandes inspirations et se concentrer sur ce qui se passe à l’intérieur de notre corps, ça nous permet de temporiser, de nous laisser le temps de réagir de façon constructive avec nos enfants et de doser notre réaction.

 

Alors attention, ça ne veut pas dire encore une fois qu’on ne peut pas afficher notre détermination et montrer fortement notre désapprobation.

 

Mais il faut faire notre maximum pour  rester calme parce que c’est comme ça qu’on arrivera à apaiser nos enfants qui en général ont un tempérament qui va suivre les humeurs de l’adulte.

 

Si c’est trop difficile pour nous, on peut aussi faire le choix de s’isoler quelques instants en expliquant qu’on a besoin de se calmer pour ne pas s’énerver. C’est mieux que de mettre son enfant au coin.

 

5-Avoir des passions et des projets inspirants

La cinquième astuce pour rester calme et bienveillant avec ses enfants c’est d’avoir soi-même des passions et des projets inspirants.

 

Si on passe tout notre temps à s’occuper de nos enfants même si on les adore, même s’ils sont ce qu’il y a de plus important pour nous dans la vie et bien il peut arriver qu’on se sente appauvri  qu’on se  sente dévalorisé si on n’apporte pas un peu de fun dans notre vie, un petit peu de richesse à ce que l’on vit au quotidien.

 

C’est important d’avoir des passions, d’avoir des espaces dans lesquels on peut se faire plaisir dans lesquels on peut créer, dans lequel on peut s’épanouir.

 

Moi par exemple, je fais un peu de course à pied, et puis  je fais une vidéo par semaine depuis 2 ans et deux ça me fait du bien tout simplement.

 

6-Avoir une bonne hygiène de vie

 

La sixième astuce pour rester calme et bienveillant avec ses enfants, c’est d’avoir une bonne hygiène de vie. Le fait d’avoir une nourriture saine qui ne soit pas trop grasse qui ne soit pas trop sucrée, ça va nous permettre de rester dynamique.

 

Le fait de dormir suffisamment, va nous permettre éviter d’être irritable.ça va nous permettre d’effacer l’ardoise, d’effacer les soucis, d’effacer les tensions que l’on a pu avoir dans notre journée.

 

Donc le sommeil est aussi quelque chose de très important, c’est pour ça qu’il vaut mieux prendre un bon livre plutôt que de se mettre devant le poste de télé devant l’ordinateur avant de dormir.

 

Et le fait de passer du temps à discuter avec son conjoint ou ça ou sa conjointe plutôt que de regarder la télé va permettre d’échanger et de te passer de du temps de qualité.

 

Donc, avoir une bonne hygiène de vie et notamment un sommeil suffisant  permet de rester calme et d’éviter l’irritabilité qui est souvent la cause de nos crises de nerfs et de notre perte de contrôle.

Télécharger la fiche mémo ci-dessus et laissez un commentaire !

Vous en voulez + comme ça? Dites ci-dessous si avez aimé ce contenu !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Jean-Philippe GEFFRIAUD
Jean-Philippe Geffriaud, professeur des écoles et papa de deux enfants de 10 ans et 5 ans, partage ses réflexions et ses conseils en parentalité positive sur le blog actimomes.com

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

QUIZZ : Quel est votre style parental ? Réponse et effets sur l'enfantPASSER LE QUIZZ
+