Burnout du parent 12 méthodes pour l’éviter

Comment faire  pour éviter le Burnout et que vous ayez davantage confiance en vous en tant que parent ?


CLIQUEZ ICI.
Transcription simplifiée de la vidéo

Egaux devant le risque de burnout?

Imaginez, Quand vous allez chercher vos enfants a l’ école, vous n’avez pas d’appréhension sur  comment s’est comporté votre enfant dans la journée ni d’une éventuelle remarque de la maîtresse.

Vos amis, votre famille vous demandent comment vont vos enfants et vous leur répondez sincèrement que tout roule comme vous voulez.

Seulement voilà, çà c’est l’idéal, et nous ne sommes pas égaux devant le risque du burnout et  le fait d’avoir confiance en nous dans la vie de tous les jours et peut être encore plus en tant que parent parce que les enjeux pour nos enfants sont énormes.

C’est certain que l’ éducation que l’on a reçu, que notre réussite dans la vie sont autant de facteurs qui influencent notre savoir être.

Des techniques de prévention du burnout

En fait, le probleme c’est qu’il nous manque quelques techniques de gestion mental pour se sentir mieux et s’assumer en tant que parent au quotidien .

Heureusement, il existe des techniques toutes simples a mettre en place pour se sentir bien en tant que parent:

 

Allez premiere techique:

Pour avoir confiance en vous, vous devez :

-faire taire cette petite voix négative qui vous glisse sans cesse que vous n’êtes pas a la hauteur, que vous êtes moins fort (e), moins beau, moins belle, moins intelligent(e) …

Bref, vous avez compris, il faut reprendre le contrôle de votre pensée pour éloigner les risques de burnout.

Comment ?

Technique numero 2

Pratiquer chaque jour la méditation.

Il ne s’agit ni plus ni moins que de faire le vide de ses pensées pendant 5 minutes en vous concentrant les yeux fermés, le dos droit en position assise ou en tailleur sur votre respiration.

Si la méditation n’est pas votre truc, vous pouvez tout simplement pratiquer la marche en pleine conscience. Le but est juste de se vider la tête en recentrant sa concentration sur son corps pour chasser les idées négatives.

Technique numero 3

Observez de l’intérieur votre respiration.

Si une pensée survient, laissez-la passer, voire notez-la sur un papier pour y revenir plus tard mais recentrez-vous sur votre respiration pour prendre de la hauteur sur les événements et gardez votre calme.

C’est tout, c’est simple. Mais faites-le tous les jours.

Ce sont des techniques de sportif de haut niveau mais être un parent pour moi, ça demande un mental de haut niveau.

Technique numero 4

Pratiquez des affirmations positives.

Pas n’importe lesquelles bien sûr.

Choisissez justement une ou deux affirmations sur lesquelles vous voulez progresser de manière réaliste.

Par exemple, je suis de plus en plus confiant, ou de plus en plus organisé.

Choisissez qui vous voulez être, choisissez quelles émotions, quelles pensées vous voulez ressentir.

Mais cela ne suffit pas.

Au cours de la journée pensez-y régulièrement et dites à la petite voix ou à celles des autres, les personnes négatives. Stop !

Et répétez l’affirmation opposée.

Technique numero 5

Tenez un journal du succès

Le soir , prenez quelques instants pour tenir une sorte de journal intime pour faire le point sur les émotions ressenties sur la journée.

Si elles étaient négatives, notez-les sans vous en vouloir et planifiez les émotions et pensées que vous voudrez ressentir le lendemain. Anthony Robins qui est un fameux coach  développement personnel qui appelle ce genre particulier de journal, le journal du succès.

Plus vous allez pratiquer quotidiennement ce genre de techniques et plus vous sentirez confiant et relax e dans votre vie de parent.

Technique numero 6

Choisir ses pensées.

Bon, c’est bien joli tout ça mais revenons au parent qui peut avoir régulièrement des moments ou son enfant peut le pousser à bout.

Quelles pensée devez-vous ressentir pour garder le contrôle de vous même vis a vis de votre enfant ?

Personnellement, je me dis souvent : « Rien ne peut m’ énerver . Je suis décidé, clair, ferme et bienveillant ».

Je ne dis pas « ferme mais bienveillant, je dis ferme et bienveillant » parce que evidemment l’un n’empêche pas l’autre .

 

L’enfant a besoin que vous soyez sûr de vous quand vous prenez une décision.

parce que les enfants sentent les failles dans le comportement des adultes et s’y engouffrent dès que c’est possible.

Technique numéro 7

Soyez heureux et optimiste, pensez à vous !

Vous savez bien que les enfants s’imprègnent de nos humeurs, c’est pourquoi plus vous serez joyeux et optimiste plus votre enfant le sera aussi et réciproquement. Et plus la relation sera confortable pour les 2.

Donc, prenez aussi le temps de passer du bon temps avec vos amis parce que du coup votre bien être rejaillit sur votre enfant et réciproquement.

Technique numéro 8

Enseignez-lui a gérer ses émotions

incitez le a pratiquer des techniques de relaxation avec vous. Comme ca quand vous aurez besoin d’appuyer sur le bouton pause, votre enfant saura ce que vous êtes en train de faire et pourquoi vous le fait.

C’est difficile de g erer ses emotions lorsque l’on est adulte, mais pendant l’enfance on a tout a apprendre sur ce plan.

Expliquez donc a votre enfant comment vous faites stopper les pensées en concentrant votre pensée sur votre respiration ; quelles sont les phrases que vous vous dites pour relativiser les situations complexes.Montrez-lui concrètement comment vous désamorcez la bombe de frustration qui s’ éveille en vous.

Par exemple, montrez-lui comment vous respirez profondément avec l’aide de l’abdomen et comment vous vous concentrez sur l’air qui rentre et qui ressort de vos poumons.

Technique numéro 9

Couchez vos problèmes sur un bloc note ou sur un calepin

pour pouvoir d’abord vous vider la tête et pouvoir revenir sur ce problème un peu plus tard avec un regard neuf et reposé.

Technique numéro 10

Décidez d’être heureux

Décidez d’être un parent heureux quoi qu’il arrive parce que quoi qu’on en dise le bonheur est un état d’esprit.

Montrez donc a votre enfant que vous décidez d’être heureux, que quoi qu’il arrive vous choisissez de sourire.

Que quelle que soit l’issue des situations, vous choisissez de positiver. Parce que vous n’avez pas envie de souffrir…
D’ailleurs vous n’avez pas besoin d’avoir la double peine de rencontrer une difficulté et qu’en plus elle vienne noircir vos idées et votre vie de famille.

Acceptez les difficultés sans vous accabler vous permettra de prévenir le burnout.

Technique numero 11

Savoir se comporter avec assurance en tant que parent.

Cela touche donc tous les signes visuels liés au regard, au ton de la voix, au débit de parole, à la posture, à la gestuelle.

La première étape serait donc d’auto évaluer notre comportement avec notre enfant.
et
Une fois que vous vous serez observé, vous posez la question ?

Est ce que j’ai le regard orienté clairement dans les yeux de mon enfant. (et en tout cas pas fuyant quand j’ai quelque chose a lui demander)

Est ce que j’ai la voix posée, le ton affirmé.

Est ce que j’ai’utilisé des intonations variées pour attirer son attention.

Est ce que j’ évite de crier pour mieux contrôler mes nerfs et ne pas transmettre mon état émotionnel a mon enfant.

Tenez bon dans vos décisions  et ne vous désavouez pas.

Technique numéro 12

Inspirez vous d’autres parents.

Est ce que vous avez remarqué que votre enfant ne se comporte pas du tout de la même façon selon la personne avec laquelle, il interagit ?

Je suis sur que oui.

Alors, si vous avez des difficultés sur certains points, alors Inspirez-vous des personnes dont vous appréciez les qualités mais évidemment en gardant votre style personnel.

Voilà, vous avez 12 pistes de progrès pour vous sentir plus confiant en tant que parent.

 

Je vous mets d’ailleurs une fiche mémo de ces 12 techniques à télécharger juste ici

CLIQUEZ ICI.
Si vous avez aime cet article dites-le moi en cliquant j’aime, en le commentant ou en le partageant si vous pensez qu’il pourrait intéresser d’autres personnes qui ont vécu ou qui craignent le burnout parental.

Et vous, quelles sont vos méthodes pour prévenir le Burn out ?

 

 

Vous en voulez + comme ça? Dites ci-dessous si avez aimé ce contenu !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Jean-Philippe GEFFRIAUD
Jean-Philippe Geffriaud, professeur des écoles et papa de deux enfants de 10 ans et 5 ans, partage ses réflexions et ses conseils en parentalité positive sur le blog actimomes.com

3 Comments

  1. bonjour Jean-Philippe,

    Ton article rejoint l’interview que j’ai faite avec Florence Beuken : https://www.papa-et-patron.fr/echange-florence-beuken-therapeute-familiale-specialiste-burn-out-familial/.

    Il est difficile, surtout pour les mamans, de ne pas s’enfermer dans cette charge mentale qui peut mener vers ce burnout familial.

    Je te remercie pour ces techniques : réussir à en appliquer déjà une ou deux je pense sera bénéfique pour tout le monde : les parents et les enfants.

    Au plaisir
    Evan

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

QUIZZ : Quel est votre style parental ? Réponse et effets sur l'enfantPASSER LE QUIZZ
+