Aller au contenu

7 conseils pour apaiser son enfant qui pleure à l’école

Cela fait maintenant quelques jours que la rentrée scolaire est passée. Et vous sentez bien que votre enfant est stressé par l’idée d’aller à l’école, par l’idée d’y retourner. Dans cette vidéo,
je vais partager avec vous 7 astuces qui vont vous permettre de rassurer votre enfant et de faire en sorte que la séparation avec lui le matin ou le midi, au moment de le ramener à l’école,
soit plus facile et sereine.
CLIQUEZ ICI POUR LIRE LE GUIDE GRATUITEMENT.

 

 

 

Vous voulez télécharger cette fiche mémo mais vous ne voulez pas recevoir mes conseils sur la parentalité positive par email ?
Pas de problème, téléchargez librement la fiche mémo ci dessous.

(Transcription de la vidéo si vous êtes pressé)

Lorsque vous arrivez à l’école le matin, votre enfant est stressé et a du mal à se séparer de vous.  Vous sentez que son visage se crispe et qu’il ne veut pas vous quitter. Vous demandez comment vous pourriez faire en sorte que cela se passe bien sans pleur ?

Vous avez peut-être remarqué que d’autres enfants ne sont pas stressés à l’idée de se séparer de leurs parents et peut-être même qu’ils oublient de leur dire au revoir. Et donc vous cherchez quelques astuces pour rendre cette séparation plus simple. Et c’est ce dont je vous parle maintenant.

 

1-Passez un temps dédié avec lui

Passez plus de temps avec lui pour combler le manque affectif qui se
développe. En effet, pendant les vacances, votre enfant passe tout son temps avec vous. Il profite de tout votre amour, de toute votre attention et soudainement, il est obligé de se séparer de vous.
Donc réservez des temps pour combler  son réservoir d’amour. Isabelle Filliozat parle de “remplir son réservoir d’amour “pour   combler ce manque affectif.

Un  enfant qui a son réservoir d’amour comblé  aura confiance pour s’ouvrir vers l’extérieur et  se séparer de ses proches. Donc évidemment, vous allez
travailler, évidemment, vous êtes obligé de vous séparer de votre enfant. Mais si vous lui accordez un temps dédié, un temps vraiment attention complète, sans smartphone, à faire des jeux qui
l’intéressent, que les jeux qu’il a envie de faire, tout simplement de passer un temps avec lui à lire une histoire, vous allez combler ce manque affectif. Il n’y a pas besoin de beaucoup de
temps, mais un temps vraiment pendant lequel vous accordez à votre enfant toute votre attention  . Se séparer  de votre enfant rompt momentanément,un lien et il y a une chose que
tous les parents d’enfants de jeune âge font naturellement et que vous pouvez poursuivre au-delà de l’âge de la maternelle.

2-Utilisez un objet transitionnel école-maison

La deuxième idée, c’est l’idée de donner à l’enfant de maintenir avec l’enfant un lien avec un objet transitionnel.
Alors évidemment, c’est le doudou qui fait le lien entre la maison et l’école. Cela peut être si votre enfant est plus âgé qui s’est séparé de son doudou, une photo de sa
famille, Cela peut être une poche à bisous. J’avais lu ça dans l’histoire de  la poche à bisous où il s’agissait d’une maman qui avait glissé
dans une petite boîte  un tissu sur lequel elle avait fait  plusieurs bisous .

Lorsque l’enfant ressent un manque dans la journée , il peut se rassasier de bisous en touchant ce tissu ou en ouvrant cette boîte dans laquelle la maman ou le papa d’ailleurs aura glissé des bisous.

Peut-être aussi que votre enfant, il est stressé par l’idée de se séparer de
vous pendant une longue durée.

 

3-Utilisez un calendrier avec votre enfant

Peut être qu’il est stressé aussi par le fait de se dire que cette séparation va durer plusieurs jours. Donc pour combler cette angoisse,   ce manque de
clarté de reconnaissance dans le temps, je vous recommande de tenir avec votre enfant un calendrier. Très probablement que le maître de l’école, la maîtresse, le professeur tient un calendrier avec ses élèves qui permettent à chaque enfant de se repérer dans le temps et de savoir s’il y aura école demain et combien de jours l’enfant va passer en classe avant d’avoir un jour de repos.

Et peut-être que si le l’adulte, l’enseignant ne le fait pas en complément ou en remplacement,   vous pouvez tenir  aussi un calendrier des jours d’école et des jours non travaillés pour
que votre enfant ait bien conscience du temps qu’il va passer auprès de vous. Ainsi, il sera préparé à l’idée de retourner à l’école et il sera aussi préparé à l’idée de se séparer momentanément de vous grâce à ce calendrier.

Vous pouvez aussi mettre en valeur les projets que vous allez faire au cours de cette semaine. Vous pouvez lui dire  que :”dans deux jours on ira faire ton activité
sportive dans deux jours on sera en week-end et on ira faire un tour à la mer où on ira faire une promenade en forêt.”Mettre en projet quelque chose qui va rassurer l’enfant sur le
temps, sur un temps de qualité, sur un temps positif qu’il va passer avec vous.

4.Écoutez les craintes de votre enfant et
envisager des solutions avec lui et l’enseignant.

Alors peut-être aussi que votre enfant vous parle de ses craintes et que vous dites que finalement
vous avez tendance à lui dire que ça va aller, que ce n’est pas ce n’est pas grave, que ça va vite passer etc.

Mais le souci avec ces paroles que l’on veut rassurantes, c’est qu’on ne se met pas à l’écoute des craintes réelles ou imaginaires.

Le plus sain,  c’est d’écouter ses craintes. Ce n’est pas de   les légitimer, c’est juste de les écouter pour prendre en compte ce que l’enfant dit et aussi d’imaginer avec son enfant  des solutions
possibles, de demander à l’enfant   ce qu’il pourrait faire pour se sentir plus rassuré et éventuellement de suggérer des solutions si lui n’en trouve pas.

Mais déjà le fait que ue l’enfant puisse s’exprimer sur ses craintes, permet de le  libérer de ses émotions qui l’emprisonnent dans cette espèce d’angoisse.  Donc libérez la parole, mettez-vous à son écoute et surtout ne cherchez pas à mettre un couvercle sur les paroles que sort l’enfant puisque le fait de les exprimer va
permettre petit à petit de mettre ses émotions  négatives à distance.

Et puis bien sûr, si vous et votre enfant n’arrivez  pas à trouver de solution satisfaisantes, évidemment, parlez-en à l’enseignant de votre enfant qui vous donnera des stratégies, qui vous aidera ou qui prendra en compte cette situation pour que votre enfant se sente mieux à l’idée d’aller à l’école.

Et puis peut-être que votre enfant voit les choses en noir et qu’il n’imagine que ce qui ne va pas aller à l’école, peut-être qu’il imagine qu’il a peur d’aller en récréation, peut-être
qu’il imagine qu’il a peur d’aller à la cantine, mais essayons de faire en sorte que notre enfant voit certains éléments du côté positif.

5-Faites-lui entrevoir le positif lié à l’école

La cinquième idée, c’est donc de lui faire imaginer les activités positives qu’il va avoir à l’école. Ça peut être le fait de retrouver ses amis, de jouer avec eux. Ça peut être le fait de pouvoir pratiquer certaines activités qu’ils apprécient d’habitude tout simplement par exemple de faire du tricycle dans la cour de récréation.

Peut-être de faire des activités sportives qu’il apprécie à l’école ou de pouvoir faire des arts plastiques etc… Rattacher à ce qui est positif dans sa journée et faites le imaginer à l’avance ce dont il va pouvoir profiter.

Lorsqu’on arrive à l’école avec  son jeune enfant , tachez d’orienter  son attention  vers une activité qu’il aime bien. Vous savez, si vous me suivez depuis un petit
moment, que je suis enseignant en maternelle et ces derniers jours, mes élèves.  pour les premières fois pour les moyennes sections puisqu’ils arrivent dans ma classe pour la
première année, les grandes sections sont restés avec moi, ils sont habitués, ils ont déjà leurs repères, ils ils font, ils se séparent très facilement de leurs parents. Pour les
moyennes sections, c’est un petit peu plus dur puisque cela ne fait que quelques jours qu’ils me connaissent bien.

Parfois, je les invite, je leur demande ce qu’ils souhaitent faire, quelle activité il souhaite faire et la séparation avec les parents est beaucoup plus simple à faire, tout simplement en détournant l’attention un petit peu du stress vers ce qui peut les absorber
Cela leur permet de se concentrer et de vivre quelque chose de positif en entrant dans la classe. Et la en faisant ça, et bien, les parents peuvent se séparer sereinement de leurs enfants. Mais bien
évidemment, quand je dis ça, il faut quand même prendre en compte les craintes de l’enfant puisque pour éviter qu’elles soient camouflées et qu’elles explosent à un autre moment, peut-être que
votre enfant a une angoisse et une angoisse inconsciente du fait de se dire:” Est ce que je vais vraiment retrouver ma maman? Est ce que je vais vraiment retrouver mon papa?”

enfant qui ne veut pas aller à l'école

6.Lui faire imaginer vos retrouvailles

La sixième astuce assez simple, c’est tout simplement de rendre les retrouvailles concrètes, c’est à dire que vous pouvez lui faire imaginer les retrouvailles avec vous. Vous pouvez lui dire quand tu vas me retrouve, Combien de bisous tu vas me faire? Tu vas me faire un, tu vas en faire deux, tu vas en faire trois?

Qu’est ce qu’on va faire quand tu vas revenir à la maison? Tu vas prendre un bon goûter? Qu’est ce qu’on
va faire après? On va faire une petite promenade et cetera, faites lui visualiser toutes les activités positives que vous allez faire avec lui et qui vont lui permettre de comprendre qu’il va vous
retrouver bientôt.

7.Rester confiant et ne pas s’eterniser devant la classe.

Septième conseil extrêmement important: Essayez de ne pas vous éterniser devant la classe. Vous avez testé l’ensemble de ces astuces et bien rester confiant et montrer à votre enfant que vous n’êtes pas inquiet pour lui et que la séparation va très bien se faire. Montrer à votre enfant intérieurement, que vous savez  qu’il
trouvera les ressources en lui pour se consoler et pour aller de l’avant vers les activités vers les camarades.

Parce que si votre enfant décèle sur votre visage de l’angoisse, de la tristesse, votre enfant avec l’esprit absorbant dont il bénéficie  risque de  s’emparer de vos angoisses et les faire sienne. C’est la raison pour laquelle plus vous vous montrez confiante dans le bon déroulement de sa journée et plus votre enfant sera rassuré.

Et même si il montre un petit peu de tristesse et et ce n’est pas quelque chose de négatif  vous verrez que quelques minutes après votre enfant sera déjà absorbé dans une activité.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

Testez ces 7 étapes pour être écouté(e)

par vos enfants: GUIDE OFFERT

guide

En complément vous recevrez mes conseils quotidiens Désinscription d'un clic !

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email voulez-vous

recevoir les modules?

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

Vivez une parentalité épanouie :

Le guide court et concret

guide

En complément vous recevrez mes conseils quotidiens Désinscription d'un clic !

A quelle adresse mail je vous l'envoie ?

guide

En complément vous recevrez mes conseils quotidiens Désinscription d'un clic !

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mon guide du parent bienveillant et efficace et mes meilleurs conseils par email. Désinscription d'un clic possible.

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)

A quel email je vous l'envoie ?

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils pour faciliter les apprentissages. (Désinscription possible d'un clic)