Comment avoir des enfants qui aident ? 10 astuces

Education bienveilante 10 astuces pour etre aidé par ses enfants

Comment avoir des enfants qui vous aident à la maison?  Comment faire en sorte que cela soit naturel et que vous n’ayez pas à les prier pour qu’il le fasse ? Comment ne pas faire toutes les taches à la place de vos enfants.

C’est ce que je partage avec vous dans cette vidéo.


CLIQUEZ ICI POUR LIRE LE GUIDE GRATUITEMENT.

 

Transcription de la vidéo, si vous êtes pressé…

 

Salut, les parents  qui s’investissent à fond dans l’éducation de leurs enfants, j’espère que vous êtes en pleine forme !  

 

Ici Jean-Philippe du blog de parentalité Actimomes.com et chaque semaine, je publie une vidéo  sur le thème de la parentalité positive alors pour être certain de ne pas la manquer abonnez-vous et cliquez sur la petite cloche .  

 

J’imagine que vous aimeriez bien qu’ils vous aident à la maison parce que pour vous c’est important qu’ils contribuent à leur mesure à la vie de la maison.

 

En plus de ça, vous aimeriez  probablement aussi qu’ils développent cette capacité d’empathie en apportant leur aide aux autres.

 

Et vous avez raison parce que lorsque les enfants aident , ils développent leur capacité à être reconnaissant pour ce que les autres membres de la famille font pour eux.

Ils sont valorisés parce qu’ils sont mis en position d’acteurs et non plus uniquement de consommateurs.

 

En plus, ils  développent des capacités motrices, ils deviennent plus autonomes, ils sont fiers de faire comme les grands et   cela vous donne plus de temps avec eux d’une part en réalisant les tâches de la maison mais aussi pour jouer avec eux puisque vous allez gagner du temps pour eux.

 

Seulement voilà , ça ne paraît pas évident que les enfants vont nous aider dans les tâches ménagères.

 

Je vous propose donc 10 astuces pour que vos enfants vous aident à la maison de façon naturelle et avec un certain plaisir

1 Commencez tant que vos enfants sont jeunes.

La première attitude c’est de commencer tôt, il y a  des études qui montrent que les jeunes enfants ont une attitude  spontanée à l’empathie et à aider. Mais en grandissant le fait de vivre en collectivité et de devoir partager peut, dans de mauvaises conditions, nuire à cette capacité naturelle à l’empathie et à l’aide.

Donc c’est à nous parents de stimuler cette empathie naturelle dès le plus jeune âge et pour ça on peut s’appuyer sur leur envie de nous imiter. Il faut s’appuyer sur le fait que  les jeunes enfants ont toujours envie de faire comme les grands.

 

2 Proposez à vos enfants des tâches qu’ils peuvent accomplir

 

La deuxième attitude qui favorise la participation des enfants à la maison c’est le fait de proposer des tâches qui sont adaptées à leur âge.

 

Dès 4 ou 5 ans, certains enfants peuvent commencer à plier le linge et  à le ranger dans leur tiroir, ils peuvent passer l’aspirateur dans leur chambre. Par contre ils ne sont peut-être pas assez grands évidemment pour mettre la table parce qu’elle va être trop haute ou faire la cuisine.

 

3-Acceptez  les propositions d’aide de vos enfants.

 

La troisième attitude qui permet d’avoir des enfants qui aident c’est d’accepter leur proposition d’aide parce que c’est vrai que bien souvent, on est pressé, on essaie d’être un maximum efficace.

Et  quand notre enfant nous propose de l’aide et bien que ça prenne plus de temps d’expliquer et d’aider à faire la tâche avec son enfant que de le faire tout seul et bien c’est le moment ou jamais pour montrer à son enfant comment nous aider.

Donc même si on a pas forcément le temps de laisser notre enfant nous aider, on peut le faire sur une courte durée de façon à satisfaire au moins son envie d’aider et de manipuler.

Satisfaire son envie d’aider va permettre à l’enfant de construire sa confiance en lui au fur et à mesure qu’il va réussir à accomplir des tâches de plus en plus complexes.

 

4-Donner l’exemple

Soyez utile vous-même. Des études montrent que les enfants (de tous âges) qui voient leurs parents aider les autres ont plus envie d’être utiles aussi.

Cherchez donc des moyens d’aider les autres. Quand on vous demande d’aider quelqu’un, dites oui quand vous le pouvez. Si vous remarquez que quelqu’un a besoin d’aide, alors faites de votre mieux pour pouvoir pour l’aider et montrer à votre enfant que vous êtes heureux de le faire.  

Nous savons tous que les enfants imitent ce qu’ils voient leurs parents faire, alors pourquoi ne pas leur donner montrer des  qualités de bienveillance, de bienveillance désintéressée à imiter. Et montrez que vous êtes heureux de le faire. Que ce n’est pas calculer !

 

5-Soulignez les façons dont les autres sont utiles

Mes enfants ne sont pas parfaits. Plus d’une fois, quand je leur ai demandé de l’aide, je les ai entendu répondre : “Mais, ce n’est pas moi qui n’a pas rangé la table du petit déjeuner ou du gouter”

 

Je leur rappelle rapidement que je ne suis pas responsable de tout dans la maison, mais que je les nettoie quand même certaines choses pour les autres et que je suis content de le faire. Je les invite à le faire pour rendre service à la famille. Et ça suffit souvent à ce qu’ils aident.  

Et , quand nous sommes en dehors de la maison, je souligne les façons dont je vois les autres  personnes être utiles. Je pourrais dire à quel point ce skieur qui s’arrête pour relever un enfant tombé sur les pistes de ski est bienveillant par exemple.

En mettant en valeur le fait d’être serviable, les enfants voient que c’est quelque chose que leurs parents apprécient, et quelque chose qui est encore vraiment apprécié dans notre société.

 

6-Offrir des récompenses de temps partagé en famille.

L’une des façons les plus efficaces de motiver mes enfants à aider est de les encourager à atteindre un objectif final. Il ne s’agit pas d’une récompense matérielle, car des études ont démontré que de telles récompenses peuvent en fait diminuer l’altruisme chez les enfants.

 

Au lieu de cela, je les invite avec une sorte d’activité amusante que nous pourrons faire ensemble une fois notre travail terminé.

 

Par exemple, je pourrais leur demander de continuer en leur rappelant qu’une fois qu’ils auront fini d’aider à nettoyer la cuisine, nous pourrons aller lire une histoire ou bien  aller faire une balade en vélo.

 

Parfois, c’est assez incitatif de rappeler que plus on s’y met tous, plus vite on peut revenir au jeu. Quand je suis dans ma classe, pour que les enfants aident au moment du rangement, je dis souvent aux enfants que j’ai besoin de leur aide.  Ça les valorise et je m’adresse directement à eux et ça suffit pour les mettre en action.

Aussi,  je n’utilise pas d’argent de poche pour récompenser le bon comportement ou les aides de mes enfants, je pars du principe que bien se comporter est une forme de récompense. Et je ne voudrais pas que mes enfants choisissent de bien se comporter pour avoir de l’argent même si c’est normal d’être récompensé pour un effort. Mais je veux qu’ils apprécient la satisfaction d’avoir été utile pour leur famille.

 

7- Rendez le fait d’aider agréable pour les enfants

 

Si vous demander à votre fille de ranger sa chambre peut-être qu’elle ne veut pas le faire. Mais si vous lui permettez d’écouter de la musique en le faisant, il y a beaucoup plus de chances  pour qu’elle ait envie de le faire. Vous pouvez même l’aider à ranger. Donc rendre agréable une tâche permet à chacun d’être en sécurité et bien apprendre..

 

8- Donner un temps limité

 

Parfois les enfants sont dans l’instant présent et quand vous leur demandez quelque chose, ils continuent à jouer parce qu’ils n’ont pas la notion du temps qui passe.Pour augmenter l’investissement des enfants, je dis souvent:  on essaie de finir de ranger la classe avant que je ne compte jusqu’à 30. En plus, ça leur fait travailler la mémorisation de la comptine numérique jusqu’à 30.

 

9-Offrir des choix

Lorsqu’on demande aux enfants d’aider, ils réagissent parfois mal   lorsqu’on leur commande de le faire, mais lorsqu’on leur donne des choix, lorsqu’on leur propose plusieurs opportunités ils sont heureux (ou, du moins, plus heureux) de choisir une des options proposées.

 

Par exemple je peux dire vous voulez m’aider à ranger  le bois ou plutôt ranger le linge propre ?

 

Ensuite, je les laisserai choisir la tâche pour laquelle ils  veulent aider. Parfois, ils choisissent la même tâche et y travaillent ensemble. D’autres fois, ils décident d’y aller seuls. Quoi qu’il en soit, ils font partie d’une équipe qui fait partie de notre famille et ils s’engagent dans un but commun.

 

10 Félicitez-les de façon sincère.

 

Quand vos enfants vous aident, montrez-leur que vous leur êtes reconnaissant. Soyez enthousiaste pour ce que vos enfants ont fait pour la maison. Montrez que vous avez apprécié la qualité de leur aide. Ça les valorisera et ça les incitera à recommencer. Soyez sincère parce que vos enfants comprennent très bien quand vous exagérez vos propos. Donc faites des encouragements qui soient sincères et descriptifs. Par exemple, je te remercie d’avoir si bien nettoyé la table.

 

Voilà, vous connaissez maintenant 10 pistes pour que vos enfants vous aident à la maison.

 

Avant de vous donner l’accès à la fiche mémo encore 3 petites choses:

 

1 Si vous avez aimé cette vidéo, dites-le-moi en cliquant sur le pouce en l’air, en la commentant ou en la partageant si vous pensez qu’elle pourrait intéresser d’autres parents qui aimeraient que leurs enfants les aident à la maison.

 

2 Vous êtes libre de télécharger gratuitement la fiche mémo en cliquant sur ce bouton

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LE GUIDE GRATUITEMENT.

 

3 Si vous ne l’avez pas déjà fait, abonnez-vous à cette chaîne ou  regardez cette vidéo complémentaire.

 

Surtout, soyez des parents zen et heureux et prenez soin de vous.  À bientôt !

 

 

 

NOUVEAU

Cliquez le lecteur ci-dessous pour écouter ce podcast

Voici comment enfin aider son enfant à gérer ses émotions et éviter qu’il ne fasse des crises:

 

✓ La SEULE façon d’accueillir les émotions  de nos enfants…

 

✓ Pourquoi ne plus considérer les émotions comme des obstacles mais comme des messagers  …

 

✓ Pourquoi  et comment comprendre le fonctionnement du cerveau t’aidera à mieux répondre aux émotions de ton enfant et à éviter les crises.

 

✓ Les outils pour faire passer ton enfant presque instantanément d’un état de crise à l’état d’apaisement.

 

✓ Comment apaiser et relaxer ton enfant pour éviter les crises. Ton enfant sera plus détendu et plus concentré.

 

✓ Comment aider ton enfant à être heureux, positif et confiant en lui avec une routine simple.

 

✓ Les outils pour appliquer ces principes au quotidien et la carte mentale (fiche mémo ) pour ne rien oublier ou réviser d’un coup d’oeil.

Le résultat : Des parents et  enfants confiants, apaisés et orientés vers la recherche de solutions.

CLIQUE ICI POUR COMMANDER LA FORMATION       >>

 

Vous en voulez + comme ça? Dites ci-dessous si avez aimé ce contenu !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Jean-Philippe GEFFRIAUD
Jean-Philippe Geffriaud, professeur des écoles et papa de deux enfants de 10 ans et 5 ans, partage ses réflexions et ses conseils en parentalité positive sur le blog actimomes.com

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Être un Parent Efficace & Bienveillant et ne plus crier sur ses enfants ?
En complément vous recevrez ma meilleure astuce hebdomadaire. Désinscription d'un clic !
Être un Parent Efficace & Bienveillant et ne plus crier sur ses enfants ?
En complément vous recevrez ma meilleure astuce hebdomadaire. Désinscription d'un clic !