10 astuces pour ne PAS FAIRE OBEIR ses enfants

10  astuces pour que votre enfant désobéisse. 10 astuces pour que votre enfant n’obéisse pas aux ordres que vous lui donnez, c’est que je partage avec vous dans cette vidéo!
CLIQUEZ ICI POUR LIRE LE GUIDE GRATUITEMENT.

9  astuces pour que votre enfant désobéisse.

9 astuces pour que votre enfant n’obéisse pas aux ordres que vous lui donnez, c’est que je partage avec vous dans cette vidéo.

 

Alors, je devine que vous vous dites, celui là il est tombé sur la tête, parce que la majorité des gens qui font au début des recherches sur la relation parent-enfant, il tape sur google ou sur écosia “comment faire obéir son enfant”. Alors non, je ne suis pas tombé sur la tête  parce que le message que je veux faire passer, c’est qu’on ne veut pas faire obéir un enfant, on veut susciter sa coopération et je vais vous donner 9 astuces pour que votre enfant coopère aux règles que vous instaurez. Parce que bien évidemment il faut donner un cadre sécurisant à ses enfants.

 

Comme d’habitude pas besoin de prendre de notes, je vous mettrai une petite fiche mémo à télécharger en fin de vidéo.

 

Salut les parents qui s’investissent à fond dans l’éducation de leurs enfants, ici Jean-Philippe du blog de parentalité positive et chaque semaine je publie une vidéo pour aider les parents à mieux vivre leur parentalité, donc pour ne pas les manquer abonnez-vous et cliquez sur la petite cloche.

 

Donc je le disais en introduction, ce qu’on veut ce n’est pas faire obéir son enfant. Parce qu’on ne veut pas avoir des enfants soumis. On veut qu’ils choisissent d’adhérer eux même aux règles qu’on aura posées de façon bienveillante.

 

Il y a trois types de parents

 

Parce que pour faire simple y a trois types de parents.

Le parent plutôt laxiste qui ne met aucune règle en place et qui a du mal à éduquer ses enfants parce que ses enfants n’ont pas de repères n’ont pas de limites claires.

Le parent laxiste

 

Et au final ce sont des parents qui mettent en danger leurs enfants parce qu’ils sont livrés à eux-mêmes. Trop de tablette, mais pas de lecture. Enfant choyé et aimé avec trop de droits mais pas de sens de contribution à la vie de la famille.

 

Le parent autoritaire

 

Mais il y a aussi le parent autoritaire qui fait respecter les règles avec de la violence mais qui fait que ses enfants seront soumis et ne respecteront pas les règles sur le long terme.

 

Pourquoi, parce que le parent va installer ces règles avec des cris, avec des punitions et parfois avec des coups. Donc ça va fonctionner dans l’immédiat mais on le sait avec toutes les dérives que ça augure, soit adolescent l’enfant va se rebeller contre le système et risque de gâcher sa vie soit il va être soumis et risque d’être un mouton effacé sans sens critique qui sera au service de la vie des autres, de la volonté des autres. Et dans l’histoire, on a plein d’exemples ou l’homme aurait dû dire non, ou l’homme aurait dû s’organiser pour dire non. Et peut-être même que plus tard ça sera le genre de personne qui brûlera les feux rouges ou qui dépassera les limites de vitesse quand ils seront sûrs qu’il n’y aura pas de gendarmes.

 

Bon, ça c’est pour le parent autoritaire.

 

Le parent assertif

 

Et enfin entre le parent “laxiste” et le parent autoritaire on va avoir  le parent assertif qui va poser des règles sécurisantes.

 

Donc un parent assertif c’est un parent qui va savoir poser des règles et un cadre de fonctionnement de façon ferme et bienveillante. Il va être dans l’éducation, il va faire comprendre à l’enfant qui ne connaît rien de nos règles de l’adulte le pourquoi et le comment.

 

C’est un parent qui va être réellement à l’écoute de l’enfant et qui en retour sera écouté par l’enfant. Il va pouvoir lui faire passer ses messages.

 

Pourquoi on utilise des mots de politesse, pourquoi on ne tape pas. Pourquoi on utilise des mots bienveillants ? Pourquoi on doit être patient ? Pourquoi on doit demander pardon quand on a fait du mal ou qu’on s’est énerver.  Pourquoi on doit s’aider et se soutenir les uns les autres.

 

Et en plus, le parent assertif va montrer l’exemple.

Être un parent assertif, c’est être un parent qui va être ferme sur ses attentes mais qui va être ferme tout en faisant passer son message de façon bienveillante et c’est un parent qui va faire de son mieux pour répondre aux besoins de l’enfant.

 

Les bénéfices d’une éducation ferme et bienveillante

 

Le résultat de tous ses efforts qui sont à maintenir toute la vie de parents c’est que l’enfant du parent assertif le voit comme un soutien, l’enfant se sent en sécurité parce que les règles sont en place, il se sent aimé et valorisé.

 

Il sait qu’il peut avoir confiance en lui et dans les autres. Il se montre agréable aux autres. Il est capable de surmonter des échecs et des déceptions. Il sait qu’il est capable de faire tout un tas de choses par lui-même. Il devient de plus en plus indépendant.

Il est capable de comprendre le point de vue des autres.

Il apprend qu’il peut surmonter des obstacles.

 

Donc maintenant qu’on a dit ça , comment fait le parent assertif pour poser des règles sécurisantes que l’enfant va choisir de respecter ?

 

Je vous partage donc 9 astuces pour que vous puissiez y arriver vous aussi et vous pourrez télécharger la fiche mémo en fin de vidéo.

 

1 Écoutez votre enfant.

 

Écoutez-le réellement si vous voulez aussi être écouté par lui.  Quand votre enfant parle de choses qui le motive qui le concerne montrez que vous y intéresser réellement que vous comprenez ses émotions et montrez-lui que vous l’avez vraiment écouté de façon active.

 

2 Soyez ferme et respectueux

 

Astuce  numéro deux soyez respectueux quand vous instaurer un cadre. Vous pouvez placer des limites sans avoir besoin de le blâmer ou de lui faire honte.

Soyez juste ferme et bienveillant sur ses limites.

 

3-Montrez l’exemple

 

Astuce  numéro 3 montrer l’exemple montrer à votre enfant l’exemple de comportement que vous voulez que votre enfant acquiert.  Si vous voulez que votre enfant évite de crier alors ne lui criez pas dessus tout simplement. Si vous ne voulez pas que votre enfant soit violent alors ne soyez pas violent avec lui.

 

4-Donnez des choix

 

Astuce  numéro 4 donner à votre enfant des choix. Quand c’est possible donnez l’opportunité à votre enfant de prendre des décisions. Tout le monde a besoin de ce sentiment de liberté de ce sentiment de faire des choix pour sa vie c’est un processus qui est respectueux qui encourage à l’indépendance et qui montre que vous avez confiance en lui. Votre enfant a beaucoup plus de chance de coopérer quand il a  le sentiment de participer à la prise de décision.

 

5-Montrez des limites claires.

 

Astuce  numéro 5 êtes très clair au sujet de vos limites et de vos attentes tout simplement parce que vos enfants ne peuvent pas les deviner et ils n’ont aucune conscience de ce que cela représente pour vous tout simplement parce qu’ils n’ont pas les mêmes besoins que vous.

 

6-Établissez des règles claires et constantes

 

Astuces numéro 6 établissez des règles claires et constantes.Il faut que vous ayez en tête que c’est dans l’intérêt de votre enfant d’avoir des règles claires qui soient appliquées avec constance avec détermination mais avec aussi amour et bienveillance et patience. Et c’est bien souvent ce qui  ce qui est difficile pour nous en tant que parents c’est de garder cette patience de sans arrêt réaffirmer les règles pourtant c’est essentiel de rester calme pour garder une ambiance apaisée.

 

7-Utilisez les encouragements

 

Astuces numéro 7 utiliser les encouragements. Lorsque vous utilisez les encouragements pour les comportements positifs que vous avez remarqués chez eux et bien vous enfants comprennent que c’est positif, que ça les valorise et cela les incite à reproduire ce comportement. Dans la fiche mémo que je vous mettrai en téléchargement la fin de cette vidéo je vous mettrais un lien important vers une vidéo dans laquelle je fais la différence entre compliment et encouragement. C’est une nuance qui est vraiment importante pour le développement de l’autonomie de l’enfant et sa confiance en lui.

 

8 anticipez.

Astuce numéro 8, au quotidien vous remarquez quand votre enfant a des difficultés à rester calme ou bien à ranger ses jouets par exemple.  Et bien vous pouvez anticiper la situation, les moments qui s’avèrent difficiles en anticipant, par exemple sur l’environnement, en anticipant sur les consignes que vous allez lui donner, en amont du problème qui survient habituellement. Comme ça ce sera beaucoup plus facile à gérer ou même à éviter parfois.

9-Évitez les punitions

Astuce  numéro 9 évitez les punitions  le problème des punitions c’est qu’elle développe chez les enfants un ressentiment et n’apprenne pas à l’enfant à mieux agir parce qu’une punition ça n’est pas éducatif. Il vaut beaucoup mieux utiliser des actions de réparation des erreurs commises. Je vous mettrai aussi dans la fiche mémo un lien vers une vidéo dans laquelle je  je donne des alternatives aux punitions.

 

10-Soyez constant

Astuces numéro 10 soyez constant lorsque vous avez installer des règles qui sont positives pour votre relation avec votre enfant, pour les besoins de votre enfant. Appliquer les avec constance avec rigueur même si votre enfant bien évidemment cherchera à vous faire plier, à vous influencer, ce qui est bien normal ce qui est signe de volonté et de persévérance de la part de votre enfant mais néanmoins si vous savez que c’est bon pour votre enfant, rester constant pour garantir à votre enfant un cadre ferme et sécurisant.

Vous en voulez + comme ça? Dites ci-dessous si avez aimé ce contenu !
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Partage
Jean-Philippe GEFFRIAUD
Jean-Philippe Geffriaud accompagne les parents qui souhaitent vivre une parentalité épanouie. Il est l'heureux papa de deux enfants de 12 et 7 ans. Il a également dans sa classe de maternelle 27 élèves de 4 à 5 ans !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Être un Parent Efficace & Bienveillant et ne plus crier sur ses enfants ?
En complément vous recevrez ma meilleure astuce hebdomadaire. Désinscription d'un clic !
Être un Parent Efficace & Bienveillant et ne plus crier sur ses enfants ?
En complément vous recevrez ma meilleure astuce hebdomadaire. Désinscription d'un clic !