Comment préparer la rentrée scolaire de son enfant ?

Comment contribuer a faire vivre une rentrée scolaire épanouie a son enfant ? c’est ce que je partage avec vous dans cette vidéo


CLIQUEZ ICI POUR LIRE LE GUIDE GRATUITEMENT.

 

Salut, les parents qui se décarcassent pour leurs enfants, j’espère que vous êtes en pleine forme !

 

 

Ici Jean-Philippe du blog de parentalité Actimomes.com et chaque semaine, je publie une vidéo sur le thème de la parentalité positive alors pour être certain de ne pas la manquer abonnez-vous et cliquez sur la petite cloche.

 

 

 

 

Donc dans cette vidéo, je vais partager avec vous 15 astuces pour que votre enfant puisse arriver relativement détendu le jour de sa rentrée. Parce qu’il ne faut pas se mentir, adulte ou enfant, le jour de la rentrée c’est forcement un peu difficile et après ça passe.

 

Comme d’habitude pas besoin de prendre de notes, je vous mettrai une petite fiche mémo a téléchargé en fin de vidéo.

 

 

-1 Décrocher de la télé.

Si vous avez laisse votre enfant un peu plus longtemps que d’habitude devant la télé, c’est le moment de reprendre les habitudes et d’éviter de regarder la télévision le matin ou même le soir.

 

Parce que regarder la télé le matin, ça ne donne pas envie d’aller a l’école. Et regarder la télévision le soir, ça empêche l’enfant de bouger, de faire ses devoirs de parler avec vous, ou tout simplement de jouer selon son âge.

 

Personnellement, en semaine mes enfants regardent un peu la télé quand il n’y a pas école le lendemain.

 

-2 Se coucher tôt pour être en forme pour la rentrée.

Ça parait évident, mais si votre enfant est fatigué, il va manquer de tonus et va être irascible. C’est donc bien pendant les vacances d’avoir une soirée ensemble quand même, mais on la commence tôt et on choisit des activités qui calment et qui rassemblent comme la lecture ou les jeux de société avant d’aller se coucher.

 

-3 Continuer ou finir le cahier de vacances. Pendant les vacances j’ai fait pratiqué le cahier de vacances a mes enfants presque tous les jours, non pas pour apprendre ou pour reviser, mais surtout pour garder l’habitude de chercher, de lire, d’écrire et de s’assoir quelques minutes chaque jour pour garder l’habitude des devoirs.

 

-4 Préparer les affaires de classe

Le fait de faire les courses de rentrée, de choisir son agenda, sa trousse ses crayons est un moment que les enfants aiment bien, car ils aiment avoir de nouveaux outils et l’avantage est qu’ainsi ils se projettent plus facilement sur la rentrée des classes.

 

5-Visualisez le nombre de jours avant la rentrée

-5 Visualiser sur le calendrier le nombre de jours avant la rentrée pour que votre enfant ne soit pas la désagréable sensation. Ah, c’est déjà demain ! Si possible c’est utile de visualiser l’école, si possible les lieux, le chemin de l’école, le professeur que votre enfant va avoir pour que votre enfant soit prêt au changement d’environnement et encore plus si c’est sa première année d’école.

 

-6 Ressortir une photo de classe

-6 Ressortir une photo de classe pour visualiser les bons copains de l’année précédente. Comme ça votre enfant se mettra en projet de retrouver ses bons copains.

 

-7 Choisir les activités extra scolaires.

Est-ce que vous avez prévu un sport, de la musique ? Le fait d’avoir une activité en milieu de semaine qui lui plaise, ça aide a couper la semaine scolaire.

8 –écouter votre enfant au sujet de ses inquiétudes de la rentrée.

Relevez ses inquiétudes et discuter des comportements qui sont favorables pour se faire des copains.

 

9— dites que vous ressentez la même chose que lui.

Dites lui que ce qu’il ressent est normal et que vous aussi vous imaginez que cela va bien se passer et que vous respirez et que vous souriez. Parce que la posture que l’on a influe sur notre bonne humeur.

 

10 –faites des projets stimulants

Ainsi, la semaine paraîtra plus courte.

11 lire un album pour présenter l’école comme le livre de l’école

Ainsi votre enfant sera déjà ainsi familiarisé au nouvel environnement.

12— Restez positif vous aussi. Respirez, visualiser, formulation positive.

Méditez, faites le vide puis faites des respirations positives.

C’est simple, mais efficaces.

13-Ayez confiance

1Ayez confiance en votre enfant et en son professeur. Si le moment de la séparation en classe est difficile dites-vous que son professeur fera son maximum pour bien l’accueillir et que même si votre enfant pleure, cela ne va pas durer longtemps parce que sa maitresse va lui proposer une activité qui lui plaira ? Si vous montrez votre inquiétude, votre enfant va comprendre qu’il a de bonnes raisons de s’inquiéter et va continuer à pleurer. Soyez donc positif et confiant dans la journée que va passer votre enfant.

 

 

 

 

 

Voilà, vous connaissez maintenant 13 pistes pour que la rentrée de votre enfant se passe au mieux.

 

Avant de vous donner, l’accès a la fiche mémo encore 3 petites choses :

 

 

1 Si vous avez aimé cette vidéo, dites-le-moi en cliquant sur le pouce en l’air, en la commentant ou en la partageant si vous pensez qu’elle pourrait intéresser d’autres parents.

 

2 Vous êtes libre de télécharger gratuitement la fiche mémo en cliquant ci-dessous et pourquoi pas mon guide du parent bienveillant et efficace en cliquant autour de moi.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LE GUIDE GRATUITEMENT.

3 Si vous ne l’avez pas déjà fait, abonnez-vous à cette chaine ou regardez cette vidéo complémentaire.

 

Surtout, soyez des parents zen et heureux et prenez soin de vous. À bientôt !

 

Vous en voulez + comme ça? Dites ci-dessous si avez aimé ce contenu !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Jean-Philippe GEFFRIAUD
Jean-Philippe Geffriaud, professeur des écoles et papa de deux enfants de 10 ans et 5 ans, partage ses réflexions et ses conseils en parentalité positive sur le blog actimomes.com

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

QUIZZ : Quel est votre style parental ? Réponse et effets sur l'enfantPASSER LE QUIZZ
+