N’oubliez jamais ça…..

Madrid,  j’entre dans ma chambre et je suis agréablement surpris.

 

Un grand lit king size occupe la chambre. Des fauteuils rembourrés s’appuient sur des portes coulissantes en verre donnant sur un patio privé exposé plein sud.

 

Une petite table  à manger fait face à une kitchenette avec un réfrégirateur et une machine à café dernier cri.

 

Wow ! Quel bel endroit me dis-je !

 

 Décidément j’adore les hôtels . J’aime entrer dans une chambre propre, accrocher mes vêtements et regarder par la fenêtre, sortir le matin en sachant que chaque après-midi à mon retour, quelqu’un aura fait le lit. 

 

J’aime les dîners dans ma chambre et la façon dont le personnel vous accueille si professionnellement. “Ravi de vous revoir parmi nous, M. Geoffroy.” 

 

Très agréable. Le problème, c’est qu’à moins que Sophie ne voyage avec moi, je ne dors jamais bien dans les hôtels. 

 

Ma famille me manque. Même si Louis et Emilie, à 12 et 7 ans, trouvent un moyen d’interrompre même la meilleure nuit de sommeil à la maison, je préfère quand même être avec eux. 

 

J’accepterais que Louis se glisse dans notre lit à 4 h du matin ou qu’Emilie me réveille pour être consolée après un cauchemar.

 

 Quand je suis sur la route, j’aspire à prendre mes proches dans mes bras.

 

 Je suis profondément troublé par le nombre de parents qui se réveillent trop tard avec la prise de conscience : “Mes enfants ont grandi trop vite. 

 

Dans l’agitation de ma carrière et de la course aux ratés, j’ai raté leur enfance.” 

 

Ce qu’ils ne disent pas mais trop souvent pensent intérieurement, me fait encore plus souffrir : “….et je les connais à peine…” 

 

Cela s’applique aussi aux couples  pressés d’obtenir une destination rarement définie.

 

 Sans prise de conscience, les relations se transforment en cohabitations, l’amour en commodité. C’est très troublant. Dans cent ans, personne ne se souviendra de la taille de votre compte bancaire, de la voiture que vous conduisez ou de la superficie de votre maison. 

 

Le monde peut cependant être très différent.

Votre vie s’améliorera très certainement, si vous faites attention à vos proches.

 

 Faites le choix de leur donner la priorité. Ils sont votre plus grande richesse.

 

 Votre exemple profitera au reste des parent qui font une course perdue d’avance. Notre monde réclame des modèles et des héros de la vie de tous les jours. 

 

Que pourriez-vous faire aujourd’hui pour faire savoir à vos proches combien ils comptent pour vous ? Qu’allez-vous faire demain ? Et le jour suivant pour eux et avec eux ? 

 

Pensez à une action spécifique que vous pouvez prendre, et prenez-la. Puis pensez à une autre et tentez là aussi. 

 

Mettez-vous au défi de trouver de nouvelles façons d’exprimer votre amour au quotidien. 

 

Cela rapportera dix fois plus de bonheur à la maison. Les jours un peu stressants où l’herbe a l’air un peu plus verte ailleurs et où vous sentez que vous avez peut-être besoin d’une pause, n’oubliez jamais ça. 

 

Le room service ne vous embrassera jamais et ne pensera pas à vous quand vous partirez définitivement.

 

Si vous voulez profitez aujourd’hui de votre conjoint et de de vos enfants,

Alors vous serez probablement heureux d’écouter ça   >>

 

Jean-Philippe GEFFRIAUD
Jean-Philippe Geffriaud accompagne les parents qui souhaitent vivre une parentalité épanouie. Il est l'heureux papa de deux enfants de 12 et 7 ans. Il a également dans sa classe de maternelle 27 élèves de 4 à 5 ans !
Voici comment être écouté par ses enfants sans avoir à crier :
En complément, vous recevrez un conseil quotidien concret et efficace. Désinscription d'un clic !
Voici comment être écouté par ses enfants sans avoir à crier :
En complément vous recevrez ma meilleure astuce quotidienne. Désinscription d'un clic !