actimomes.com https://actimomes.com L'éducation positive et bienveillante Tue, 07 Apr 2020 14:56:08 +0000 fr hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.3.2 https://actimomes.com/wp-content/uploads/2016/07/Jean-philippe-squeeze-100x100.png actimomes.com https://actimomes.com 32 32 Devenez un parent zen, heureux et respecté en découvrant les podcasts de discipline et de parentalité positive de Jean-Philippe Geffriaud du blog https://actimomes.com Jean-Philippe Geffriaud clean episodic Jean-Philippe Geffriaud jeanphilippe.geffriaud@gmail.com jeanphilippe.geffriaud@gmail.com (Jean-Philippe Geffriaud) Copyright JP GEFFRIAUD ACTIMOMES.COM 2017 Actimomes actimomes.com https://actimomes.com/wp-content/uploads/powerpress/Le_pod.jpg https://actimomes.com France hebdomadaire Comment ne plus s’énerver contre ses enfants https://actimomes.com/comment-ne-plus-senerver-contre-ses-enfants/ Sat, 11 Jan 2020 11:29:40 +0000 https://actimomes.com/?p=4574 https://actimomes.com/comment-ne-plus-senerver-contre-ses-enfants/#respond https://actimomes.com/comment-ne-plus-senerver-contre-ses-enfants/feed/ 0 Voici 7 astuces efficaces pour ne plus s’énerver contre ses enfants.   Il vous arrive peut-être parfois de vous trouvez agressive avec votre fille ou votre fils. Vous vous  reprochez peut-être de ne pas avoir de patience pendant les crises ou les petits conflits.    Et peut-être que votre enfant vous pousse à bout et ... <a title="Comment ne plus s’énerver contre ses enfants" class="read-more" href="https://actimomes.com/comment-ne-plus-senerver-contre-ses-enfants/">Lire la suite <span class="screen-reader-text">Comment ne plus s’énerver contre ses enfants</span></a> <p><a href="https://actimomes.com/comment-ne-plus-senerver-contre-ses-enfants/">Source</a></p> Voici 7 astuces efficaces pour ne plus s’énerver contre ses enfants.   Il vous arrive peut-être parfois de vous trouvez agressive avec votre fille ou votre fils. Vous vous  reprochez peut-être de ne pas avoir de patience pendant les crises ou les petit...

 
Il vous arrive peut-être parfois de vous trouvez agressive avec votre fille ou votre fils. Vous vous  reprochez peut-être de ne pas avoir de patience pendant les crises ou les petits conflits. 
 
Et peut-être que votre enfant vous pousse à bout et que vous perdez votre sang-froid et que vous n’arrivez pas à faire autrement.
 
Si oui, alors, vous êtes tombé au bon endroit parce que je vais partager avec vous. 7 astuces pour éviter de s’énerver (inutilement)  contre ses enfants. (En effet, la colère est une émotion qu’il est nécessaire d’exprimer tant que l’on ne devient pas violent)
 
En effet si l’on dépasse le point limite de non-retour de la colère, la pression devient trop forte pour l’enfant et l’adulte.. 
 
La cocotte-minute explose et la relation avec notre enfant est abîmée. Et on ne  maîtrise plus nos échanges.
 
En tant que parent, on se met à crier. Et souvent nos enfants crient également. 
 
On perd notre sang-froid. Plus rien n’avance comme on le souhaite. 
 
Vous vous trouvez peut-être face à vos enfants devant des situations devant lesquelles il y a un conflit d’intérêt. Parents-Enfant.
 
L’enfant se met  en opposition avec ce que vous dites. Ce qui peut mener à des “clashs”. 
 
Ce n’est pas de votre faute, mais c’est très dommage parce qu’il y a de nombreuses astuces qui permettent de placer le parent et l’enfant dans le même bateau. Il existe beaucoup d’astuces qui permettent de désamorcer les conflits.
 
Connaître ses techniques de parentalité positive peut vous rendre la vie tellement plus facile. Je partage  donc 7 astuces qui vont vous permettre,on pas d’éviter les conflits, mais au moins de rester serein avec votre enfant. 
 
Bien évidemment, il ne s’agit pas de renoncer aux valeurs et aux règles qui nous tiennent à cœur. 
 
Il ne s’agit pas non plus de tomber dans le laxisme. 
 
Ce que je vous propose. C’est de régler les conflits les divergences d’intérêts avec davantage de bienveillance. 
 
Tout en éduquant vos enfants à rester calme aussi. 
 
1-Dire stop suffisamment tôt
 
La première astuce consiste à dire STOP suffisamment tôt avant que le conflit ne s’installe. 
 
lorsqu’on se laisse aller dans le conflit les relations s’envenime et on dénature la relation. Parce qu’on passe dans l’énervement. 
 
Si vous pensez à dire STOP avant de rentrer dans le conflit. Cela vous permet de trouver plus rapidement. les solutions au conflit avant même d’y rentrer.
 
En effet, quand notre enfant est entré en crise de nerf ou bien une fois que nous, nous sommes entrés en crise de nerfs, Il devient difficile pour notre enfant ou pour nous de nous calmer. On aura donc besoin d’un long moment avant de  pouvoir retrouver nos esprits.
 Pour pouvoir prendre de bonnes décisions, on a besoin de temps. 
 
Donc, il est préférable de dire stop avant de rentrer dans le conflit. 
 
2-Retirer l’objet ou reporter la situation qui pose problème.
 
La deuxième astuce consiste à retirer l’objet qui pose problème ou de repousser à plus tard l’activité. 
 
Si notre enfant ne respecte pas les règles, l’utilisation d’un objet ou les règles de vie, il est souvent préférable de dire que l’on prend l’objet momentanément et qu’on lui rendra quand il sera décidé à respecter les règles d’utilisation...]]>
Jean-Philippe Geffriaud clean 14:50
L’éducation des Frères Moix aurait-elle pu être différente ? https://actimomes.com/leducation-des-freres-moix-aurait-elle-pu-etre-differente/ Fri, 22 Nov 2019 00:44:42 +0000 https://actimomes.com/?p=4269 https://actimomes.com/leducation-des-freres-moix-aurait-elle-pu-etre-differente/#respond https://actimomes.com/leducation-des-freres-moix-aurait-elle-pu-etre-differente/feed/ 0 Aujourd’hui la famille Moix se déchire par média interposé suite à la sortie du livre Orléans de Yann Moix  dans lequel il raconte qu’il a été un enfant martyr battu  par son père. (Transcription de la vidéo, si vous êtes pressé) Et de l’autre côté, on a Alexandre Moix son frère qui dit que Yann ... <a title="L’éducation des Frères Moix aurait-elle pu être différente ?" class="read-more" href="https://actimomes.com/leducation-des-freres-moix-aurait-elle-pu-etre-differente/">Lire la suite <span class="screen-reader-text">L’éducation des Frères Moix aurait-elle pu être différente ?</span></a> <p><a href="https://actimomes.com/leducation-des-freres-moix-aurait-elle-pu-etre-differente/">Source</a></p> Aujourd’hui la famille Moix se déchire par média interposé suite à la sortie du livre Orléans de Yann Moix  dans lequel il raconte qu’il a été un enfant martyr battu  par son père. (Transcription de la vidéo, si vous êtes pressé) Et de l’autre côté,
(Transcription de la vidéo, si vous êtes pressé)
Et de l’autre côté, on a Alexandre Moix son frère qui dit que Yann a largement exagéré les violences  dans son “roman” et il explique que si son frère a été battu, c’est parce que son père cherchait à le punir et à calmer Yann Moix quand il s’en prenait à son petit frère.
 
Le but de cette vidéo n’est  pas de savoir de mon côté qui a raison et qui a tort. Ça ne m’intéresse pas, et je ne veux défendre ni les uns, ni les autres ni pour ce qu’ils ont fait dans le passé ou dans le présent..
 
Le seul sujet qui m’intéresse dans cette histoire tragique, dans laquelle une famille a été détruite à cause de la violence, et ils ne sont pas seuls dans ce cas. Y a des milliers de familles qui se sentent piégées dans cette spirale infernale de la violence.
 
Ce qui m’intéresse  c’est qu’est ce qu’une famille qui est en prise avec des enfants qui sont violents entre eux peut faire pour en sortir..
 
Ce qui m’intéresse dans cette vidéo c’est réfléchir et mettre en avant ce qui aurait pu être évité pour avoir une ambiance familiale plus apaisée.
 
Bonjour ici Jean-Philippe du blog de parentalité actimomes.com chaque semaine, je publie une vidéo sur le thème de la parentalité épanouie.
 
Alors si ce thème vous intéresse, que vous n’êtes pas là juste parce que vous avez vu Yann Moix sur la vignette de la vidéo, alors. Abonnez-vous et cliquez sur la petite cloche pour ne pas les manquer.
 
Alors pour voir comment la famille Moix aurait pu peut être évité ce calvaire, on va regarder ensemble des extraits d’une  vidéo du Frère de Yann Moix qui a réagi sur BFM TV pour dénoncer ce qu’à écrit Yann Moix sur ses parents  à l’occasion de la  publication du livre de Yann Moix Orléans.
 
Et vous allez voir, qu’il ya plusieurs grandes idées d’éducation positive  à en tirer.
 
Juste avant, qu’on rentre dans l’analyse, encore fois, je ne veux absolument pas accuser les frères, ni les parents. Chacun a fait ce qu’il a pu, à l’âge qu’il avait et dans l’époque qu’ils vivaient.
Vous le savez sûrement, mais la fessée ne vient d’être interdite en France qu’en juillet 2019.
Et les frères Moix ont une cinquantaine d’années.
 
On est plus du tout à la même époque, et si je dis ça c’est pas non plus pour excuser les actes graves et violents des uns ou des autres mais juste pour essayer de proposer quelques pistes à ceux qui connaissent des problèmes de violence dans leur famille et qui se sentent mal à l’aise avec ça et qui veulent en sortir.
 
Dans cet extrait on comprend bien qu’Alexandre Moix dit que son frère exagère largement.
 
La question que j’ai envie de poser c’est est-ce qu’on réagit de la même façon à l’éducation que nous donne nos parents selon qu’on est l’ainé ou le cadet, selon l’âge qu’on a. est-ce qu’on éduque différemment son premier et son deuxième enfant ?
 
Est-ce qu’on est lucide sur le fait  que nos enfants se rendent compte consciemment ou inconsciemment qu’on fait forcément des différences d’éducation entre eux selon le  caractère qu’ils ont ?
 
Donc là on voit que le père a une volonté de protéger son fils de la violence de l’ainé.
Ce qui est tout à fait normal. Il ne faut jamais oublier qu’on a affaire à des enfants.
Et que même s’ils sont des enfants, ils peuvent être complètement sous l’emprise de leurs émotions et faire subir des choses terribles à d’autres enfants.
C’est donc évidemment le rôle des adultes d’être extrêmement vigilant à ce qui pourrait se passer entre enfants.
 
]]>
Jean-Philippe Geffriaud clean 17:39
Comment gérer sa colère avec ses enfants ? https://actimomes.com/comment-gerer-sa-colere-avec-ses-enfants/ Sat, 12 Oct 2019 14:37:35 +0000 https://actimomes.com/?p=4121 https://actimomes.com/comment-gerer-sa-colere-avec-ses-enfants/#respond https://actimomes.com/comment-gerer-sa-colere-avec-ses-enfants/feed/ 0 Comment garder son calme avec ses enfants lorsque ceux-ci nous poussent à bout ? (Transcription de la vidéo, si vous êtes pressé)   Comment garder son calme lorsqu’on a une tempête émotionnelle qui nous prend aux tripes et qu’on a envie de tout envoyer valser ? Et pourtant le sait bien, si on laisse la colère nous ... <a title="Comment gérer sa colère avec ses enfants ?" class="read-more" href="https://actimomes.com/comment-gerer-sa-colere-avec-ses-enfants/">Lire la suite <span class="screen-reader-text">Comment gérer sa colère avec ses enfants ?</span></a> <p><a href="https://actimomes.com/comment-gerer-sa-colere-avec-ses-enfants/">Source</a></p> Comment garder son calme avec ses enfants lorsque ceux-ci nous poussent à bout ? (Transcription de la vidéo, si vous êtes pressé)   Comment garder son calme lorsqu’on a une tempête émotionnelle qui nous prend aux tripes et qu’on a envie de tout envoyer...

(Transcription de la vidéo, si vous êtes pressé)
 
Comment garder son calme lorsqu’on a une tempête émotionnelle qui nous prend aux tripes et qu’on a envie de tout envoyer valser ?
Et pourtant le sait bien, si on laisse la colère nous envahir eh bien il y a de fortes chances que la situation se passe mal avec nos enfants par la suite.
Je le disais cette semaine sur Facebook l’anxiété et la colère sont contagieuse mais le positivisme et le calme le sont aussi. C’est la raison pour laquelle si on arrive à rester calme, notre paix intérieure va aussi se diffuser dans notre entourage.
Je partage donc avec vous quatre grandes idées, 4 astuces pour vous permettre de rester calme, même lorsque la tempête bouillonne en vous.
Salut les parents qui s’investissent à fond dans l’éducation de leurs enfants.
Ici Jean Philippe du blog de parentalité actimomes.com et chaque semaine je publie une vidéo sur le thème de la parentalité épanouie alors pour être certain de ne pas la manquer et bien abonnez-vous et puis cliquez sur la petite cloche pour être sûr de ne rien manquer.
Donc pour vous permettre de garder votre sang-froid même lorsque vos enfants font les pires bêtises bien je vous partage quatre grandes idées, 4 astuces que vous allez pouvoir implémenter dès ce soir.
Comme d’habitude pas besoin de prendre de notes je vous mettrai une petite fiche mémo à télécharger en fin de vidéo.
Pourquoi c’est important de garder son calme.
Alors pour commencer quand je dis que c’est important de pouvoir garder son calme pour garder le contrôle sur la situation, ne pas transmettre sa colère à ses enfants et à son entourage et ne pas plomber l’ambiance de la famille ou de sa classe si vous êtes éducateurs.
 
C’est important de garder son calme. Mais est-ce que ça veut dire qu’on va devoir éliminer complètement les sentiments ? Bien sûr que non, puisqu’on a le droit d’être en colère. La colère c’était une émotion qui est utile comme toutes les émotions.
Les émotions sont des messages et la colère c’est une émotion qui est utile.
Pourquoi parce que la colère va nous pousser à agir et va nous pousser à trouver une solution ?
Donc elle est utile pour ne pas bafouer nos besoins et c’est important de pouvoir l’exprimer.
La colère est aussi utile à notre entourage pour faire comprendre à notre enfant, notre conjoint qu’il y a certaines limites au-delà desquelles on ne veut pas aller.
Mais là où il faut faire une grande différence c’est qu’il ya une différence entre être en colère et avoir un comportement violent. Parce que lorsqu’on manifeste sa colère on exprime des limites qui sont claires.
Mais lorsqu’on devient violent et bien on franchit les limites que l’on ne doit pas dépasser soi-même en tant qu’individu.
Et ont créé des douleurs psychiques à son enfant et on plombe l’ambiance  alors qu’il n’est pas nécessaire d’être violent. Un autre point que je voulais aborder avant de nous lancer sur ses quatre grandes idées astuces pour rester zen et garder le contrôle sur sa colère, c’est qu’il faut bien se rappeler aussi que chaque individu est responsable de sa propre émotion. Chacun est responsable de sa propre colère. Cette émotion-là se manifeste par des molécules chimiques dont seuls nous pouvons avoir le contrôle. Donc il faut bien se rappeler que l’autre n’est pas responsable de notre émotion ; c’est nous qui sommons les responsables d’accueillir cette émotion.
En gardant la responsabilité de cette émotion, c’est intéressant de se rappeler qu’on peut décider de contrôler sa colère. On peut décider que l’autre n’est pas capable de nous mettre en colère. L’autre n’est pas capable de nous faire sortir de nos gonds.]]>
Jean-Philippe Geffriaud clean 15:22
5 clés pour avoir de bonnes relations parents ado https://actimomes.com/5-cles-pour-avoir-de-bonnes-relations-parents-ado/ Sat, 14 Sep 2019 13:49:00 +0000 https://actimomes.com/?p=3920 https://actimomes.com/5-cles-pour-avoir-de-bonnes-relations-parents-ado/#respond https://actimomes.com/5-cles-pour-avoir-de-bonnes-relations-parents-ado/feed/ 0     Comment avoir de bonnes relations avec son ado? Comment avoir des relations épanouies avec son enfant adolescent malgré le fait qu’il soit en pleine transformation, que ce soit corporelle ou psychologique, et qu’il soit en pleine crise d’affirmation de soi… C’est ce que je partage avec vous dans cette vidéo. Comment avoir de ... <a title="5 clés pour avoir de bonnes relations parents ado" class="read-more" href="https://actimomes.com/5-cles-pour-avoir-de-bonnes-relations-parents-ado/">Lire la suite <span class="screen-reader-text">5 clés pour avoir de bonnes relations parents ado</span></a> <p><a href="https://actimomes.com/5-cles-pour-avoir-de-bonnes-relations-parents-ado/">Source</a></p>     Comment avoir de bonnes relations avec son ado? Comment avoir des relations épanouies avec son enfant adolescent malgré le fait qu’il soit en pleine transformation, que ce soit corporelle ou psychologique,  


Comment avoir de bonnes relations avec son ado?
Comment avoir des relations épanouies avec son enfant adolescent malgré le fait qu’il soit en pleine transformation, que ce soit corporelle ou psychologique, et qu’il soit en pleine crise d’affirmation de soi…
C’est ce que je partage avec vous dans cette vidéo.
Comment avoir de bonnes relations avec son ado?
Comment avoir des relations épanouies avec son enfant adolescent malgré le fait qu’il soit en pleine transformation, que ce soit corporelle ou psychologique, et qu’il soit en pleine crise d’affirmation de soi…
C’est ce que je partage avec vous dans cette vidéo.
Salut, les parents  qui s’investissent à fond dans l’éducation de leurs enfants, j’espère que vous êtes en pleine forme !
Ici Jean-Philippe du blog de parentalité Actimomes.com et chaque semaine, je publie une vidéo  sur le thème de la parentalité épanouie alors pour être certain de ne pas la manquer abonnez-vous en cliquant sur la petite cloche .
Vous aimeriez avoir une relation épanouie avec votre ado seulement voilà,  il est probablement entré dans cette phase d’affirmation de lui même ou il veut faire ses propres choix, ou il veut avoir de plus en plus d’autonomie et de liberté. Et peut être qu’il pousse des cris, qu’il refuse de faire ses devoirs régulièrement, qu’il a des crises de nerfs, peut être même qu’il claque des portes et qu’il ya des objets qui volent à travers la pièce.
Bref, vous êtes en recherche de solutions pour garder l’autorité parentale nécessaire, pour le protéger de ses propres démons ,de lui éviter de faire des bêtises et à la fois, vous voulez continuer à être câlin avec lui , avoir des relations affectueuses et à garder des moments de complicité.
Évidemment c’est difficile parce que notre enfant qui devient adolescent vit des transformations physiques qui influent sur son tempérament sur ses émotions et sur ses humeurs. Il veut avoir de plus en plus d’autonomie. L’image qu’il donne à l’extérieur vis-à-vis de ses camarades vis-à-vis tes frères et soeur compte de plus en plus et  il devient difficile pour vous de savoir vous positionner de façon ferme et bienveillante.
Donc dans cette vidéo, je vais partager avec vous 5 astuces pour trouver où retrouver des relations épanouies avec votre enfant adolescent.
Comme d’habitude pas besoin de prendre de notes, je vous mettrai une petite fiche mémo à télécharger en fin de vidéo.
1-Partagez les passions de votre ado pour nouer une relation complice
La première astuce c’est de partager ses passions. C’est de montrer que vous vous intéressez réellement à ses centres d’intérêt, que vous prêtez une oreille attentive à ce qu’il vit au quotidien et à ce qui l’intéresse  réellement. Le piège quand on est parents c’est d’être trop préoccupé par l’avenir de notre enfant ,d’être trop préoccupé par ses résultats scolaires, par ses apprentissages ,par son avenir en général .
Mais notre enfant il a besoin qu’on s’intéresse à ce qu’il aime. Il a besoin de le partager avec nous. Il  a besoin d’avoir des centres d’intérêt commun avec nous. Parce que si on n’est que dans la demande d’évolution dans la demande de faire mieux à notre enfant ,à notre adolescent et bien il risque de voir ses parents comme les Pères Fouettards. Donc il faut trouver le juste milieu ,comme je dis souvent à la fois ferme et bienveillant et être à la fois dans les recommandations et dans les moments de partage pur et simple.
2-Ne soyez pas un parent autoritariste avec votre adolescent
]]>
Jean-Philippe Geffriaud clean 9:04
Utiliser les conséquences plutôt que les punitions. https://actimomes.com/utiliser-les-consequences-plutot-que-les-punitions/ Mon, 09 Sep 2019 22:33:40 +0000 https://actimomes.com/?p=3899 https://actimomes.com/utiliser-les-consequences-plutot-que-les-punitions/#respond https://actimomes.com/utiliser-les-consequences-plutot-que-les-punitions/feed/ 0 Comment éduquer sans punitions ?   Comment éduquer notre enfant sans utiliser de punition et comment éduquer notre enfant le faire évoluer vers le bon comportement sans avoir à recourir à ces punitions classiques qui font perdre la confiance en eux de nos enfants et qui nuisent à la relation que l’on peut avoir avec eux ? ... <a title="Utiliser les conséquences plutôt que les punitions." class="read-more" href="https://actimomes.com/utiliser-les-consequences-plutot-que-les-punitions/">Lire la suite <span class="screen-reader-text">Utiliser les conséquences plutôt que les punitions.</span></a> <p><a href="https://actimomes.com/utiliser-les-consequences-plutot-que-les-punitions/">Source</a></p> Comment éduquer sans punitions ?   Comment éduquer notre enfant sans utiliser de punition et comment éduquer notre enfant le faire évoluer vers le bon comportement sans avoir à recourir à ces punitions classiques qui font perdre la confiance en eux de ...
 
Comment éduquer notre enfant sans utiliser de punition et comment éduquer notre enfant le faire évoluer vers le bon comportement sans avoir à recourir à ces punitions classiques qui font perdre la confiance en eux de nos enfants et qui nuisent à la relation que l’on peut avoir avec eux ?
 
C’est ce que je partage avec vous aujourd’hui. Salut les parents qui s’investissent à fond dans l’éducation de leurs enfants ici Jean Philippe du blog de parentalité ACTIMOMES.com et chaque semaine, je publie une vidéo sur le thème de la parentalité positive, alors pour être certain de ne pas la manquer et bien abonnez-vous et cliquez sur la petite cloche.
 
Donc j’ai déjà fait de nombreuses vidéos qui porte sur ce thème d’éviter les punitions pour éduquer ses enfants, mais là aujourd’hui je voudrais illustrer cette thématique-là par deux notions très précises et illustrer avec une anecdote concrète qui nous est arrivée récemment.Donc la notion que je voudrais illustrer aujourd’hui c’est la notion de conséquence logique et de conséquence naturelle qui vont être des alternatives aux punitions. donc l’anecdote qui nous est arrivés, c’est que nous étions à Arenys de Mar, pas très loin de barcelone et nous devions prendre le train pour aller visiter la fameuse sagrada familia et donc nous étions partie de l’appartement que nous avions loué et on était presque arrivé à la gare, chemin qu’on avait parcouru à pied et on s’est rendu compte en arrivant à la gare que mon fils avait oublié sa casquette donc évidemment en espagne ça pose problème puisque le matin il faisait déjà 30 et on s’apprêtait à faire toute une journée de visite. donc face à cet événement voilà j’étais un petit peu perturbé par comment faire pour gérer avec bienveillance   le fait que mon fils ait oublié sa casquette comment faire pour le responsabiliser. je voulais évidemment lui éviter d’avoir une insolation donc j’ai dû réfléchir quelques instants pour trouver voilà la bonne façon de réagir. je recommande d’ailleurs de toujours prendre le temps de la réflexion avant de réagir ça vous permettra de réagir à froid est de prendre de meilleures décisions. donc pour résoudre ce dilemme cette double problématique j’ai pensé au concept de conséquence naturelle et de conséquence logique et c’est ce qui m’a donné l’idée du sujet de cette vidéo.
Conséquence naturelle  et logique plutôt que punition.
Donc le premier outil c’est le fait d’utiliser la conséquence naturelle, c’est à dire lorsqu’on utilise une conséquence naturelle eh bien on n’intervient pas et on laisse l’enfant expérimenter les conséquences de ses erreurs. alors un exemple qui est bien connu pour livrer sa c’est le fait de dire un enfant qui ne veut par exemple ne pas mettre son manteau lorsqu’il fait froid et bien c’est le fait de laisser son enfant sortir sans manteau et il va expérimenter le froid il va apprendre par l’environnement qu’il est nécessaire de mettre son manteau.
 
Alors dans le cas présent, j’étais un petit peu embêté parce que j’aurais pu laisser mon fils sans casquette, le problème c’est qu’il risquait une insolation. Donc, cette situation-là, cette solution là ne me satisfaisait pas.
Alors bien sûr j’ai prêté à mon fils ma casquette une partie du temps. Je voulais lui montrer, voilà qu’il fallait aussi être généreux et partager avec les membres de sa famille ou avec n’importe qui d’autre d’ailleurs… Mais j’ai repris la casquette de temps en temps, pour lui montrer aussi qu’il était responsable de son matériel et que je n’avais pas à suppléer à sa responsabilité. Donc il me fallait utiliser une nouvelle solution...]]>
Jean-Philippe Geffriaud clean 9:13