Education positive: 6 techniques efficaces

education positive 6 techniques

L’education positive, et les techniques de discipline positive facilitent grandement la vie des parents et des enfants en clarifiant et en apaisant les relations. (Mémo à télécharger sous la vidéo)

En connaître et en appliquer  un maximum est essentiel pour avoir une famille épanouie. Je vous propose donc 6 techniques de discipline positive et d’éducation positive dans cette vidéo


Transcription de la vidéo, si vous êtes pressé.

CLIQUEZ ICI.

Astuce numéro d’education positive: 1 Faites la liste des réactions possibles.

Si vous établissez une liste des bonnes réactions à tenir avant d’être en colère contre votre enfant, le moment venu vous serez beaucoup plus à même de rétablir un climat apaisé.

Comme vous aurez toute une palette de choix possible, il vous sera plus facile de choisir la solution la plus efficace et bienveillante à la fois.

Vous n’aurez probablement pas besoin de crier. Sur mon blog actimomes.com, je répertorie semaine après semaine des techniques de discipline positive ainsi sous la forme de mindmapp ainsi qu’un guide pratique que vous pouvez télécharger gratuitement en cliquant sur le lien en haut à gauche.

 

Astuce numéro 2 d’éducation positive: Offrez des choix possibles et plausibles.

 

Avec les enfants qui ont un gros caractère pour ne pas dire têtus ce qui (peut devenir une qualité parce que c’est un signe de persévérance,)  donnez un ordre fermé peut donner lieu à une lutte de pouvoir.

 

À la place, offrez des choix possibles et plausibles pour arriver au même résultat. Le fait d’avoir un choix permet à l’enfant d’avoir un sentiment de liberté ce qui le rendra beaucoup plus enclin à coopérer.

 

Bien sûr, les choix que vous proposerez seront possibles pour vous et acceptables. Vous obtiendrez ainsi la coopération de l’enfant sur votre objectif du moment.

 

Par exemple, si votre enfant traîne le matin pour partir à l’école, au lieu de dire : “Dépêche-toi on est en retard, vous pouvez dire à la place : “Tu mets d’abord tes chaussures ou ton manteau?)”

Avec cette proposition, l’enfant sera dans un choix limité, mais rassurant.

Vous favorisez son sentiment d’indépendance, mais vous continuez à diriger le navire sur une route, gagnant-gagnant.

 

Astuce numéro 3 d’education positive: Dites ce qu’il faut faire.

 

Les enfants ont besoin d’entendre ce qu’il faut faire, plutôt que ce qu’il ne faut pas faire et ceci pour 2 raisons :

 

La première c’est que les enfants de moins de 5 ans ne comprennent pas la négation. En plus, sans le faire exprès, c’est notre formulation qui leur donne de mauvaises idées :

Par exemple si je vous dis : ne pensez pas à un marteau rouge?

À quoi vous avez pensé ?

À un marteau rouge.

 

Il vaut donc mieux dire à notre enfant ce qu’il doit faire à la place de  que ce qu’il ne faut pas faire.

 

Par exemple, au lieu de dire, ne mets pas tes affaires sur le sol, dites plutôt, range tes affaires dans le panier à linge s’il te plait.

 

Dans le même registre, pour les très jeunes enfants, il vaut mieux éviter de laisser à portée de main des objets fragiles pour éviter d’avoir à leur dire trop souvent non.

 

Astuce numéro 4 d’éducation positive occupez votre enfant.

 

Les enfants sont comme nous, ils ont besoin d’occuper leur esprit et leurs mains en permanence. Ils seront beaucoup plus calmes s’ils sont bien occupés que s’ils s’ennuient.

Pour les jeunes enfants lorsque vous avez des tâches à faire, aménagez-lui un espace de jeu (pourquoi pas près de vous) pour qu’ils aient la possibilité de s’occuper et de vous laisser paisiblement travailler.

education positive te

Astuce numéro 5 d’education positive nommez leurs émotions

 

Les enfants peuvent se mettre en état de crise tout simplement parce qu’ils ne sont pas capables la nommer. Ils ne reconnaissent pas cette émotion et du coup ne sont pas capables de l’apprivoiser.

 

Avant qu’on ne leur demande de les maitriser, il faudrait déjà qu’il soit capable de les nommer.

 

Alors comment ?

 

Pour les jeunes enfants, vous pouvez d’ailleurs récupérer les cartes des émotions que j’avais proposées en téléchargement dans un article à propos de techniques de méditation. Cliquez sur le rond en haut à gauche si vous voulez les télécharger.

 

Pour les plus grands, il y a de nombreux livres pour apprendre à nommer les émotions par exemple ” la couleur des émotions” qui permet de rendre familière et de donner du corps sous forme de personnage au caractère abstrait que présente une émotion.

Ou un film comme Vice versa pour les enfants du primaire.

 

 

Astuce numéro 6 d’éducation positive utilisez la fiction

 

Lorsque vous voulez apprendre une leçon de vie un peu difficile à intégrer, vous pouvez pour les jeunes enfants jouer aux marionnettes pour attirer leur attention et détendre l’atmosphère.

 

Tu m’as fait mal ! Je ne suis pas content et je suis triste. Je veux que tu me demandes pardon.

 

Vous pouvez également apprendre à votre enfant en lui lisant des albums sur un thème spécifique. On pourra par exemple facilement trouver sur Amazon des titres de livre parlant de l’apprentissage de la propreté en tapant”album sur le pot. Libre à vous de les emprunter gratuitement à la bibliothèque.

Allez, pourquoi s’arrêter à 6 ? Une petite dernière… et probablement la plus importante.

Astuce numéro 7 d’éducation positive : Soyez constant

 

dans votre discipline. Votre enfant a besoin de savoir ce qui est ou n’est pas acceptable. Ils se font leur idée sur la question en jugeant sur ce que vous les avez laissés faire hier, et les jours précédents. Appliquez donc sans cesse les règles de la maison.

 

Tant que vous leur délivrez un message constant, Ils sauront comment se comporter et auront un sentiment de stabilité et de sécurité.

C’est pour ça que mettre en place des routines (comme l’heure de la douche, des devoirs, des repas et des temps de jeux) permet de mettre en place des habitudes et ainsi avoir beaucoup moins à lutter avec votre enfant parce que c’est l’heure.

 

Si jamais vous devez faire des changements exceptionnels, prévenez vos enfants à l’avance pour éviter les crises d’incompréhension.

 

Voilà, vous connaissez 7 techniques de plus de parentalité positive, comme d’habitude je vous ai mis un lien de téléchargement de la fiche mémo ci-dessous.

CLIQUEZ ICI.

Avant de se quitter encore 3 petites choses :

Si vous avez aimé cet article merci de l’aimer et ou de le partager. L’education positive, ça rend service à tout le monde !

Vous en voulez + comme ça? Dites ci-dessous si avez aimé ce contenu !
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Partage
Jean-Philippe GEFFRIAUD
Jean-Philippe Geffriaud, professeur des écoles et papa de deux enfants de 10 ans et 5 ans, partage ses réflexions et ses conseils en parentalité positive sur le blog actimomes.com

1 Comment

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

QUIZZ : Quel est votre style parental ? Réponse et effets sur l'enfantPASSER LE QUIZZ
+