Ecole à la maison et coronavirus : 8 clés pour s’organiser

Comment faire école à la maison dans ce contexte de confinement dans ce contexte lié aux coronavirus et de télétravail qui vous est imposé ?

Voici 8 clés qui vont vous aider à organiser l’école à la maison et votre télétravail de manière sereine.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LE GUIDE GRATUITEMENT.

(Transcription de la vidéo si vous êtes pressé.)

 

NB: Toutes les liens des ressources citées dans l’article et la vidéo sont téléchargeables via la fiche mémo en haut de page.

 

 Vous avez choisi pour protéger vos proches et votre famille de travailler depuis la maison.

Mais comment faire pour rester efficace et garder la bonne humeur tout en permettant à ses enfants de continuer à apprendre les notions qui sont prévues par leur classe d’âge ?

 

Au moment où je tourne cette vidéo on en est au cinquième jour de confinement. Cela fait cinq jours que je communique avec mes élèves et leurs parents pour les faire avancer dans le programme malgré le fait qu’on soit à distance.

 

En tant qu’enseignant, je sais très bien que vous parents, êtes soumis à une double contrainte : celle de continuer à assurer le quotidien et celle de pouvoir continuer à travailler à la maison.

 

Peut-être même que comme certains de nos parents d’élèves vous êtes contraint et vous avez envie de continuer à travailler parce que c’est votre mission.

 

 Vous êtes peut-être personnel soignant et forcément vous avez du mal à pouvoir assurer le quotidien et pouvoir aider votre enfant à continuer à apprendre tout en assurant votre profession.

 

 Vous travaillez peut-être à distance ou vous êtes peut-être obligés d’aller le terrain comme c’est le cas du personnel médical qu’on soutient bien évidemment.

 

La semaine dernière je vous ai proposé plusieurs astuces pour aider votre enfant à se relaxer dans ce contexte du coronavirus.

 

Cette semaine, je voudrais vous proposer 9 astuces pour vous aider à faire école à la maison autant que vous pouvez.

 

 Comme d’habitude sur ce blog pas besoin de prendre de notes je vous remets une fiche mémo (au-dessus de la vidéo qui récapitule ces 9 astuces pour vous aider à faire à l’école à la maison et qui récapitule aussi le lien des ressources que je vous recommande pour vous aider à occuper votre enfant et lui faire l’école à la maison.

 

1-Essayer de suivre son rythme habituel pour l’école à la maison

 

 La première astuce est celle de se concentrer sur le rythme.

 On va essayer autant que faire se peut de le calquer sur les anciennes habitudes. Ça veut dire qu’on va continuer à s’habiller le matin même si on n’est pas forcément obligé de le faire.

 

 On va continuer à le faire parce qu’on veut maintenir une certaine tenue, rigueur, posture, et dynamique.

 

Cette attitude va nous permettre d’être concentrés dans le travail que l’on fait avec nos enfants et aussi dans notre télé travail ce qui va nous permettre d’être rigoureux et de porter une attention précise à ce que l’on fait.

 

En fonction évidemment du télétravail que l’on a à faire, on va essayer de respecter les rythmes de notre enfant.

En ce qui concerne mes élèves par exemple, ils commençaient par une phase d’accueil dans la classe, par laquelle il était en situation de jeu.

 Puis on se regroupait sur le tapis en faisait des rituels : chansons, mot du jour, compter, la météo, etc.

Donc essayez de revoir avec votre enfant quels étaient les rituels qu’il vivait.

 De toute façon l’enseignant de votre enfant va vous les communiquer.

 

Si vous le pouvez, gardez cette même rythmique qui va rassurer votre enfant et vous permettre de garder un fonctionnement plus fluide. 

 Votre enfant doit savoir qu’il est certes à la maison mais continue à prendre comme s’ils étaient à l’école.

 Il fait école à la maison. Il n’est pas en vacances. Probablement que l’un de vous deux parents travaille.

Mais peut-être que vous êtes tous les deux à travailler et que vous confiez vos enfants et qu’il vous est impossible de faire le suivi de ceux de cette école à la maison.

 

 En ce cas, rassurer-vous les enseignant sont parfaitement conscients que vous faites ce que vous pouvez. Cela dit, en tant qu’enseignants, nous sommes là pour vous fournir des activités éducatives.

 

 On est là pour assurer cette continuité pédagogique et on veut faire notre maximum pour vous fournir des activités qui vont convenir à votre enfant pour le faire progresser.

 

Surtout ne vous culpabilisez pas si votre enfant ne peut pas tout faire parce que vous n’avez pas le temps de le faire.

 

 Ce n’est pas du tout notre ambition. Ce qu’on veut c’est vous fournir un panel d’activités dans lequel vous allez pouvoir piocher en fonction de ce qui va correspondre le mieux aux besoins de votre enfant.

 

Certes, l’enseignant de votre enfant ; va vous donner un maximum d’indications, mais surtout déculpabilisez-vous.

Vous n’êtes pas enseignant, ce n’est pas votre métier.

 On est tous parfaitement conscients que la situation est vraiment particulière donc il ne faut surtout pas se culpabiliser.

 

Faites juste de votre mieux et ça sera déjà très bien.

 

 Et puis il faut se rassurer aussi du fait que même si vous avez peur d’heures à accorder à votre enfant pour l’école à la maison vous serez peut-être davantage disponible que ne peut l’être un enseignant avec 25 ou 30 élèves.

 

 Vous n’aurez pas besoin de tant d’heures de classe.

 

 

2 Permettre à votre enfant d’avoir (virtuellement) accès à la nature.

 

 

Le deuxième point que j’ai trouvé important pour nos enfants est celui d’avoir accès à la nature. Évidemment on est dans le confinement et c’est important de le respecter même si on croit être isolé.

C’est important pour nous de montrer à nos enfants qu’on prend ça au sérieux et que l’on respecte le confinement.

 

 Il n’en reste pas moins que nos enfants ont besoin de se connecter à la nature. En ce moment des Zoos mettent en place des caméras en live streaming.

Cela permet à vos enfants d’observer les animaux en situation de semi-liberté.

 

Il y a des parcs animaliers en Afrique, ou en Amérique par exemple.

 Si vous tapez dans Google « streaming live zoo America ou africa » vous pourrez observer des animaux.

 

 J’ai eu la chance de pouvoir observer un aigle dans son nid.

 

Vous pouvez aussi proposer à vos enfants d’observer la nature depuis votre fenêtre.

Peut-être que vos enfants s’ils prêtent un petit peu d’attention et qu’ils sortent leurs regards par la fenêtre, ils pourront peut-être observé selon le quartier où vous vivez un petit coin de verdure ou le ciel et les oiseaux.

 Cela va leur offrir un petit peu liberté et un sentiment pendant quelques minutes de se sortir de la maison.

 

Bien sûr je ne vais pas vous recommander de mettre vos enfants tout le temps devant les écrans. Le moins ce sera le mieux, mais si vos enfants en ressentent le besoin, peut-être que vous pouvez retrouver des documentaires animaliers.

 

Et puis toujours lié à ce besoin de nature, nos enfants qui sont privés d’aller à l’extérieur vont avoir besoin de soleil qui apporte du bonheur.

 

Si on peut saisir l’occasion d’exposer un petit peu nos enfants au soleil cela leur apportera un sentiment de bien-être.

Cela va contribuer aussi à ne pas trop détériorer leur vue.

On sait qu’il y a des pays dans lesquels les enfants passent trop peu de temps dehors comme certains pays d’Asie où il passe beaucoup de temps devant les écrans.

Beaucoup de ces enfants (paraît-il à 80% comme à Taïwan) deviennent myopes.

 

 Alors, essayons de permettre à nos enfants de pouvoir sortir leurs visages dehors.

Évidemment, je ne dis pas qu’il ne faut pas respecter le confinement mais vous pouvez tout simplement proposer à votre enfant de s’approcher de la fenêtre.

 

 Qu’il y ait du soleil ou qu’il n’y en ait pas un petit peu de lumière lui fera du bien. Demandez-lui de remonter les manches sur ses bras.

Le fait de s’exposer au soleil quelques minutes par jour permettra à votre enfant de synthétiser de la vitamine D qui est nécessaire à la bonne santé et au moral et à la croissance de nos enfants.

 

3 Suivre au maximum les recommandations du professeur de votre enfant

 

L’instituteur de votre enfant connaît bien son métier, il connaît votre enfant dans le cadre de l’apprentissage. Il sait quelles sont les étapes à respecter pour renseigner les notions.

 

Il adopte une certaine méthodologie.

 

Même si vous sentez que votre enfant a besoin d’aller plus loin, n’utilisez pas de méthode différente. Cherchez à rester dans la même dynamique pour ne pas perturber ses apprentissages. Évidemment le professeur de votre enfant va vous envoyer du contenu par internet.

 

Que ce soit par des via des mails ou via un blog.

 

Ou via des plateformes comme école directe ou itslearning

 

Les professeurs utilisent ces plateformes pour communiquer à leurs élèves un programme régulier et quotidien qui va les guider dans leur apprentissage.

 

Évidemment vous ferez de votre mieux en fonction de votre emploi du temps et du profil de votre enfant

 

En effet, les enseignants n’ont pas les possibilités de technique ni le temps d’assurer une individualisation complète. À vous, donc d’accompagner votre enfant en fonction de votre emploi du temps et de ses possibilités.

 

Ne prenez donc pas tout au pied de la lettre fait juste de votre mieux.

 

Peut-être que l’enseignant de votre enfant demandera des retours de travail de votre part pour témoigner des apprentissages de votre enfant. Cela se traduira peut-être par laisser des commentaires dans un blog.

 

peut-être que l’enseignant de votre enfant demandera d’envoyer des simples photos du cahier d’exercices

 

L’important est que votre enfant sente que son travail est  reconnu.

 

Il est important que votre enfant continue à se sentir appartenant à un groupe et à avoir une relation pédagogique avec son enseignant et à se sentir important.

 

Faites donc de votre mieux pour répondre aux sollicitations de l’enseignant et à lui envoyer le travail qui est demandé.

 

L’enseignant fera de son mieux pour répondre en quelques mots à votre message.

 

Si votre enfant est demandeur de davantage de travail scolaire, alors ne limitez pas la soif de votre enfant.

 

À l’heure d’Internet, nous avons la chance d’avoir une multitude de contenus car il y a des milliers de professeurs qui mettent en ligne leurs exercices

 

De mon côté, j’ utilise un blog dédié à ma classe.

 

Mais en ce moment beaucoup d’enseignants utilisent padlet.com dans lesquels il place leurs fiches pédagogiques.

 

l’idée n’est pas de vouloir prendre de l’avance sur le programme mais de trouver des compléments d’activité

 

Sur ce qu’a déjà vu votre enfant et afin de compléter une notion qui n’aurait pas été bien comprise.

 

Par exemple, j’ai trouvé pour la lecture un site vraiment intéressant qui offre des lectures interactives, il s’agit du site whisperies.com qui propose des contes bien connus avec des illustrations enfantines. En plus l’enfant a la possibilité d’écouter le texte.

 

Également France Culture propose une sélection de livres de fiction pour la jeunesse qui vont de Astérix jusqu’à Peau d’âne.

 

Ces contes audios permettent aux enfants d’entendre du langage écrit.

 

C’est utile et divertissant et cela les fait rêver.

 

 

4 Permettre à votre enfant d’avoir une activité physique

 

La 5ème idée, c’est surtout de permettre à votre enfant d’avoir une activité physique.

En plus de l’E.P.S, (éducation physique et sportive) les enfants de maternelle et de primaire ont des récréations tous les jours. (1h en maternelle et 30 minutes en primaire)

 

Ce confinement les prive de l’activité physique. Il faut trouver des astuces pour permettre à nos enfants de se défouler dans nos petits intérieurs.

 

Vous pouvez par exemple allumer la musique préférée de votre enfant et danser avec lui.

 

Ma deuxième proposition est de créer une chasse au trésor.

 

C’est simple, il suffit de dessiner le lieu dans lequel on vit. Même s’il n’y a que 2 pièces.

 

L’important est de dessiner avec précision tous les éléments de la pièce.

 

Ensuite choisissez un mot d’une longueur adapté aux capacités de votre enfant.

 

Écrivez ce mot et découpez-le en autant d’étiquette qu’il n’y a de lettres.

 

Puis cachez ces lettres dans la pièce en notant leur emplacement sur le plan.

 

Le but du jeu est de permettre à votre enfant de reconstituer le mot dans l’ordre.

 

N’hésitez pas à placer des lettres au niveau du sol.

 

Ainsi votre enfant aura nécessité de s’accroupir et de ramper ce qui lui permettra de faire davantage d’activité physique.

 

En deuxième partie, vous pouvez inverser les rôles et demander à votre enfant de choisir un mot qu’il va peut-être copier dans un livre. Et demandez-lui de cacher les lettres dans la pièce et de symboliser leur emplacement sur le plan.

 

Troisième idée, proposez une activité de yoga pour enfants.

 

Cette vidéo de yoga que j’ai sélectionné pour vous va permettre à votre enfant de se concentrer sur son corps via les postures qu’il va devoir accomplir.

 

 Le yoga, c’est un peu une méditation sur le corps. Votre enfant va avoir à accomplir des positions qui évoquent les animaux.

 C’est ludique c’est simple et ça ne peut pas blesser l’enfant. Cela lui permet de bouger.

 

Une consœur  maîtresse et blogueuse a proposé sur son blog l’alphabet des sportifs. Il suffit de piocher une lettre et d’accomplir l’action motrice proposée. J’ai plusieurs mamans d’élèves qui  m’ont renvoyé les vidéos de leurs enfants qui semblaient bien s’amuser.

 

5 Aider votre enfant à développer son autonomie.

 

Développer l’autonomie de votre enfant signifie que vous allez lui apprendre à faire seul.

 

Bien sûr, vous aurez à lancer votre enfant sur une activité et vous allez faire de votre mieux pour le laisser faire seul en fonction de son âge. Cela vous permettra. De pouvoir continuer votre télétravail.

 

C’est mon cas puisque je suis contraint de préparer le travail que mes élèves ont à faire tout en aidant mes 2 enfants.

 

Revenez voir le travail de vos enfants aussi régulièrement que possible pour les encourager et voir s’ils ne sont pas perdus.

 

Et finalement, la situation n’est pas différente que lorsqu’il est en classe car le professeur n’est pas tout le temps derrière lui.

 

Pour certaines activités, il sera nécessaire d’être derrière votre enfant comme c’est le cas par exemple en écriture activité pour laquelle il faut s’assurer que les lettres sont correctement tracées.

 

Mais dans bien des cas, votre enfant sera capable de faire seul. Valorisez ses réussites. Valorisez le fait qu’il a réussi à faire des activités seul.

 Ainsi, vous l’encouragez et cela vous permettra d’avoir davantage de temps pour votre télétravail ou pour ses frères et sœurs.

 

Dans ce contexte tragique, il va être également l’occasion à nos enfants de développer leurs compétences informatiques puisque les professeurs envoient le contenu par email ou sur des plateformes éducatives.

 

Ma fille a par exemple commencé à apprendre à 8 ans à taper avec ses dix doigts ou à modifier des PDF.

 Elle maîtrise maintenant les raccourcis clavier et commence même à faire des diaporamas.

 

Comme nos enfants sont contraints de passer plus de temps que d’habitude devant les écrans, profitons-en pour les formes à manipuler les outils informatiques.

 

Faire participer les enfants aux tâches ménagères

 

Ce contexte de confinement est probablement le meilleur moment de faire participer vos enfants aux tâches ménagères.

Vous savez : toutes ces tâches qui bien souvent incombent au papa ou à la maman et finalement auxquelles les enfants auraient toujours dû participer.

Si vos enfants ne participent pas encore à la maison, ce temps de confinement est l’occasion idéale.

 

Dès 4 ou 5 ans, un enfant peut dresser la table, passer l’aspirateur.

 

 Présentons-lui ça comme un plaisir, une responsabilité, une fierté et non comme une corvée.

Cela prouve à votre enfant qu’il est un membre actif. Un membre important pour toute la famille.

 

Et puis, on va rester collés pendant des semaines… Comment faire pour éviter les tensions et se concentrer sur son télé travail ?

 

6 Accorder à chaque enfant et parent un espace dédié pour travailler

 

En ces temps de confinement, on se rend bien compte qu’avoir un espace personnel est vital pour nos enfants et nous-mêmes pour pouvoir travailler depuis la maison.

 

 On a le droit chacun à notre espace dédié.

 Un espace qui soit rangé et si possible  sans visu l’un avec l’autre. Évidemment, à force de se voir toute la journée cela peut créer des tensions .

Nos enfants peuvent être orientés dans des coins différents de la pièce. La lumière naturelle (qui est la meilleure pour les yeux) peut être suppléée par un apport d’une lampe s’il y en a un qui a obligé d’être éloigné de la fenêtre.

 

 Certes, habituellement nos enfants sont à côté de leurs camarades de classe, mais ils ont les récréations pour se libérer et souvent la possibilité de se déplacer ou de changer de voisin de table.

 

Que vos enfants se disputent est quelque chose de complètement normal et c’est comme ça que les enfants se construisent.

 

Cependant,  si on leur dédie un espace spécial,  les disputes seront moins fréquentes. Et pourquoi ne pas proposer un échange de place entre le matin et l’après-midi pour avoir le sentiment d’avoir bougé.

 

 

Préparer l’environnement de classe pour faire école à la maison.

 

Le matin, aménagez entre votre  « salle de classe ». Aménager chaque bureau et qu’il soit rangé avec le moins d’objets possible afin que notre enfant puisse y préparer ses outils de travail et  son verre d’eau et pourquoi pas un coussin sur lequel il sera confortable sur sa chaise pour pouvoir tenir une grande partie de la journée.

 

Bien sûr, la durée du travail « scolaire » sera plus courte que sur une journée de classe car à la différence du professeur, vous n’aurez pas 25 élèves. Et votre enfant sera plus attentif seul avec vous.

 

Ajoutez éventuellement une musique de fond qui sera relaxante et non distrayante.

 

7-Garder un lien social avec les copains et la famille

 

Il est important que votre enfant puisse garder un lien social avec ses camarades de classe et son professeur. 

Personnellement, j’ai proposé à mes élèves de s’enregistrer en audio ou en vidéo pour réciter la poésie. 

Notre école a également proposé des concours de dessin des concours d’origami. 

 

Beaucoup d’enfants envoyer leur production cela a permis à chacun de comprendre. Que tous les élèves étaient dans le même bateau et reliés par cette destinée. Les enfants ont besoin d’appartenir à un groupe. Et puis également nos enfants sont privés de leur famille. Et notamment de leurs grands-parents. 

 

Il existe des applications Android et IOS qui permettent d’appeler leurs proches en vidéo conférence via les moyens techniques tel que Google duo skype ,WhatsApp (Cf fiche mémo)

Il existe même une application pour les personnes qui ne sont pas technique comme wherebuy.com (Cf fiche mémo)

 

j’ai pu appeler ma mère cette semaine dans une salle de conférence.

Dans une salle de vidéo conférence sans qu’elle n’ait aucun logiciel à télécharger. 

 

8 Comprendre pourquoi on est obligé de faire école à la maison à cause du coronavirus 

 

De nombreuses initiatives sont proposées pour expliquer le coronavirus aux enfants. 

 

En ce moment Le Petit Quotidien diffuse gratuitement des extraits des numéros qui explique le coronavirus  vous pouvez les retrouver sur cette page. (Cf fiche mémo)

 

Egalement la chaîne YouTube playmobil en français a produit cette vidéo Playmobil qui permet d’expliquer pourquoi et comment il faut se protéger du coronavirus.