3 techniques efficaces pour faire “obéir” son enfant

faire obéir son enfant

Pas facile pour votre enfant d’obéir?

Vous  voudriez que votre enfant vous écoute et vous obéisse du premier coup sans que vous n’ayez besoin de répéter de crier ou de punir ? 

(NB: Dans cette cette vidéo, j’utilise le mot “obéir” car c’est la requête la plus tapée sur Google par les parents en recherche de solutions. Mais il va de soi qu’en parentalité positive, on cherche avant tout la coopération de l’enfant car un enfant est une personne en devenir qui n’est pas “à notre service”. )

CLIQUEZ ICI pour faire obéir votre enfant

(Transcription de la vidéo si vous êtes pressé):

Il existe des façons de parler a son enfant qui ne laisse
pas de doute a l’enfant qu’il va “obéir” à ce que vous lui
demandez.
En plus, elles ont le mérite d’être formulées de façon
positive.

Comment communiquer efficacement avec votre
enfant pour qu’il “obéisse” ?

Pour bien éduquer nos enfants, il nous est nécessaire de
leur parler et d’être certain qu’ils nous aient entendus et
compris de façon positive.

 

Voici donc quelques conseils simples pour améliorer
votre communication avec votre enfant.

1-Avant de demander quelque chose a votre enfant, soyez d’abord certain d’avoir établi le contact visuel.

Il faut que vous regardiez votre enfant dans les yeux et
que votre enfant vous regarde.

En fait, notre enfant est souvent absorbe par un jeu ou quelque
chose qu’il regarde, il n’est même pas forcement conscient
qu’on est en train de lui parler.

faire obéir son enfant

Aussi, avant de donner votre consigne, appelez votre
enfant par son prénom, regardez-le dans les yeux et
attendez qu’il vous regarde également dans les yeux.

Vous ne devez pas donner votre consigne ou lui parler
avant qu’il n’ait bien établi un contact visuel avec vous.

Si votre enfant persiste à ne pas vous regarder, rappelez-le
par son prénom et insistez jusqu’à ce que le contact
visuel se soit établi.

En fait, il n’est même pas nécessaire que le contact
visuel soit long, mais votre enfant doit vous regarder et
ou juste vous répondre)
.

Et si notre enfant est dans sa chambre et qu’on le voit pas? Hein, comment on fait?

OK, alors on imagine qu’il est dans sa chambre et que vous êtes pris a donné un biberon au petit frère et que donc vous ne pouvez pas établir de contact visuel.

Alors, vous l’appelez et pour le coup vous cherchez à établir d’abord un contact auditif avant de lui demander quoi que ce soit.

Ça c’est très important !

Appelez-le par son prénom avec un ton enjoué et attendez une réponse.

Ensuite, vous donnez votre consigne.

Faites-le reformuler votre consigne.

 

Si vous n’êtes pas certain d’avoir été compris, faites
reformuler à votre enfant ce que vous lui avez dit ou
demande.
Par exemple vous pouvez lui dire:

Donc, qu’est-ce que tu dois faire ? (Faites le en souriant bien sûr c’est toujours plus agréable…)

Adoptez un ton bienveillant

Même lorsque vous donnez un ordre. (Oui, j’entends déjà les gens s’énerver dans les commentaires que j’aurais pu dire une consigne ou une demande mais entre nous, j’ai envie de dire appelons un chat un chat ! (Rassurez-vous avec mes enfants et mes élèves j’utilise le mot consigne ! Pas ordre bien sûr !)

Nous aussi parent,  on n’arrête pas d’obéir aussi a des ordres a des ordonnances, a des lois pour vivre en société et on y survit !

 

C’est d’ailleurs important d’arriver a supporter le fait que certains ordres comme le fait de s’arrêter à un feu rouge ou de payer ses impôts n’est pas négociables.

 

Pour revenir à ce que je disais, utilisez un ton bienveillant et sûr pour lui parler.

Les enfants sont comme nous, ils ne supportent pas que l’on qu’on leur parle avec un ton agressif ou condescendant mais en général ils ne se mettent en action que face a une personne déterminée.

Soyez certain que la consigne que vous avez donnée va se réaliser.

Alors, ça c’est pas de la magie, c’est pas du tout une technique ésotérique a la mode.

En fait, si vous voulez que votre enfant croie lui même en le fait qu’il va réaliser votre consigne, et bien il faut commencer vous même par être sûr que votre enfant va la réaliser.

 

Si vous ne croyez pas profondément dans le fait que votre consigne va être respectée alors le ton de votre voix ne va pas paraître déterminée et du coup il y a de fortes chances que votre enfant se dise “oui, c’est bien papa je ferai ça plus tard”…

 

Voilà maintenant vous avez déjà quelques pistes pour être écouté et “obéi”, il suffit d’appliquer ces 3 petites techniques au quotidien.

Encore 3 petites choses, si vous avez des remarques, des commentaires ou des questions, faites-le dans les commentaires s’il vous plait.

 

1 Si vous avez aimé cette vidéo, dites-le-moi en cliquant sur le pouce en l’air ou partagez-la si vous pensez qu’elle pourrait intéresser d’autres personnes.

2 Juste avant de partir vous êtes libre de télécharger gratuitement la fiche technique en cliquant le bouton ci-dessous:

CLIQUEZ ICI.

 

3 Si vous ne l’avez pas déjà fait abonnez-vous à cette chaîne en cliquant dans la vidéo.

Je vous conseille également la lecture de l’article les 3 formules magiques pour faire “obéir” son enfant 

Surtout soyez des parents zen et heureux et prenez soin de vous, et faites-vous obéir (ou mieux, cherchez la coopération de vos enfants) par vos enfants pour leur plus grand bien !

 

Vous en voulez + comme ça? Dites ci-dessous si avez aimé ce contenu !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Jean-Philippe GEFFRIAUD
Jean-Philippe Geffriaud, professeur des écoles et papa de deux enfants de 10 ans et 5 ans, partage ses réflexions et ses conseils en parentalité positive sur le blog actimomes.com

5 Comments

  1. Bonsoir Jean Philippe. On ce qui me concerne j’ai une adolescente têtue et j’ai pratiquée la méthode avec elle et plusieurs d’autre d’ailleurs lorsqu’elle était plus petite. J’avoue que je me suis énervée plusieurs fois lorsqu’elle prend tête et refuse la majorité des consignes. C’est une fille pleine d’énergie et tout ce qu’elle veut est se devertir . Et maintenant je ne sais pas quoi faire avec elle, elle a 12 ans et je suppose qu’il y’a d’autres méthodes pour les adolescents. Si vous pourrai m’aider je serai très reconnaissante. Merci

    1. Bonjour Amina, et pardon pour le retard à vous répondre. Pourriez-vous me donner une situation précise qui vous pose problème ?
      Merci,

  2. Anne Le mignot dit :

    Bonjour, personnellement, j’utilise également une autre méthode qui consiste à laisser un choix à l’enfant et à anticiper. Par exemple au lieu de “va prendre ta douche”, je vais dire ” le repas est prêt dans 1/2h ,tu dois prendre ta douche avant. Tu peux aller sous la douche maintenant si tu veux prendre ton temps ou jouer encore 10 minutes et prendre une douche rapide ensuite”. Ou lorsqu’il y a plusieurs choses à faire je laisse le choix de l’ordre :” tu commences par te brosser les dents ou mettre ton pyjama ?”.
    En général ça fonctionne pas mal, même si ce n’est pas systématique. Si ça peut aider certains parents …

  3. Jean-Philippe dit :

    Est-ce que cet article sur comment faire “obéir ” plus facilement son enfant vous a intéressé ? Donnez votre avis !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Être un Parent Bienveillant & efficace ? Téléchargez le guide:
En complément vous recevrez ma meilleure astuce hebdomadaire. Désinscription d'un clic !
Être un Parent Bienveillant & efficace ? Téléchargez le guide:
En complément vous recevrez ma meilleure astuce hebdomadaire. Désinscription d'un clic !